Filinfo

Foot

Le nombre de pays hôtes de l’Euro 2021 pourrait être réduit

Aleksander Ceferin, président de l'UEFA © Copyright : DR
Kiosque360. Le patron de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a laissé entendre que le nombre de pays hôtes de l’Euro 2021 pourrait être réduit, alors que le coronavirus continue de frapper le continent européen.
A
A

Alors qu’il devait avoir lieu en 2020, l’Euro a été repoussé à 2021 à cause de la pandémie du coronavirus. Mais le Covid-19 continue de se propager sur le Vieux continent. Ce qui inquiète les dirigeants du football. Initialement programmée dans douze pays européens, comme le souhaitait l’ancien patron de l’UEFA, Michel Platini, la compétition pourrait finalement se dérouler dans moins de pays, rapporte le site du quotidien sportif L’Equipe dans un article publié ce vendredi 16 octobre.

La formule faisait déjà débat lorsqu’elle avait été annoncée pour la première fois. L’actuel président de l’UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin, vient de jeter un pavé dans la mare au détour d’une déclaration accordée à la chaîne espagnole Movistar, laissant entendre que le nombre de pays hôtes de l’Euro pourrait être revu à la baisse.

«En théorie, nous pourrions organiser l'Euro dans douze, onze, dix, trois pays ou même un seul. Nous pouvons le faire, si nous le voulons», a déclaré le patron du football européen avant d’ajouter: «C'est un grand défi, mais je suis certain que l'Euro aura lieu l'an prochain».

Pour rappel, l'Euro 2021 devait se disputer dans 12 villes européennes, à commencer par le match d’ouverture, prévu à Rome le 11 juin, tandis que les demi-finales et la finale sont prévues un mois plus tard à Londres.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous