Filinfo

Tennis

Tennis: l'ATP va réviser son système de classement

© Copyright : DR
L'ATP, qui gère le circuit professionnel de tennis (ATP Tour), va modifier son système de classement à partir du mois d'août, date prévue de reprise des tournois après cinq mois de pause due à la pandémie de Covid-19, en allongeant la période de référence de 12 à 22 mois, a-t-elle annoncé lundi.
A
A

Selon le système actuel, l'ATP retient comme base de classement les dix-huit meilleurs résultats d'un joueur sur une période de 52 semaines. Cette période sera portée à 22 mois, de mars 2019 à décembre 2020, indique l'ATP dans un communiqué mis en ligne sur son site.

Ainsi, un joueur qui a remporté un tournoi en avril 2019 et n'a pas pu défendre ses points dans le même tournoi cette année, ne les perdra pas.

Cependant, si pendant la nouvelle période de référence de 22 mois un joueur a disputé deux fois le même tournoi (par exemple en septembre 2019 puis en septembre 2020), seul le meilleur résultat des deux sera retenu.

L'ATP Tour précise prendre cette mesure afin de ne pas pénaliser les joueurs qui n'ont pas pu disputer de tournoi ATP depuis le 16 mars, date de l'arrêt du circuit dont la reprise n'est pas prévue avant le mois d'août.

C'est le Britannique Andy Murray, ancien N.1 mondial, qui avait lancé l'idée le mois dernier d'un ajustement du classement ATP, afin d'assurer une certaine équité dans une année fortement perturbée.

Selon lui, il y avait un risque que le classement puisse devenir biaisé, et il avait alors suggéré un classement glissant sur deux ans.

Le principe d'attribution de points chaque semaine et d'un classment hebdomadaire publié chaque lundi, lui, demeure.

Le classement ATP est pour l'instant gelé depuis le 16 mars, quelques jours après la suspension du circuit ATP pour cause de coronavirus.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous