Filinfo

Foot

C1: l'attaquant de Tottenham Harry Kane lance sa folle année à Turin

© Copyright : DR
Harry Kane va avoir une année 2018 chargée: l'attaquant doit prouver son statut de meilleur finisseur du moment et porter Tottenham vers les sommets européens. Les travaux d'Hercule commencent à Turin en 8es de finale aller de la Ligue des champions.
A
A

Il a beau avoir marqué plus de buts en 2017 (56) que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, c'est à partir de la phase finale que les légendes et les Ballons d'or se construisent.

Et celui qui veut devenir le meilleur attaquant du monde le sait. "C'est un match importantissime, mais c'est le genre de match que l'on veut quand on est un joueur", a expliqué le joueur de 24 ans après avoir marqué le seul but du derby du nord de Londres contre Arsenal samedi.

"On veut se tester contre les meilleurs et la Juventus a été incroyable en C1 récemment", a continué le Londonien, auteur de 32 buts cette saison.

Le défi sera en effet de taille contre le finaliste malheureux du printemps, qui n'a encaissé qu'un but lors de ses seize derniers matches toutes compétitions confondues.
"Harry Kane est pour moi l'attaquant le plus complet. Il est fort, bon de la tête, avec ses pieds, rapide. Il peut marquer sur une touche, il peut dribbler", apprécie Sami Khedira au micro de la BBC.
"C'est un joueur incroyable et il est encore jeune. Tottenham a de la chance de l'avoir", ajoute le milieu allemand de la Juventus.
- 'Harry est si spécial' -

Mais pour combien de temps encore? Malgré les progrès et le beau jeu, toujours pas de trophée à l'horizon pour les "Spurs" de Mauricio Pochettino.
"Harry est si spécial. Il aime Tottenham et il a toujours été à Tottenham. (...) Le joueur doit choisir de rester ici, vous ne pouvez pas le forcer à rester ici", avait insisté Pochettino en janvier.

"Nous voulons gagner des trophées, c'est le but. Tant que le club fait ça, alors je serais heureux d'être ici", avait commenté Kane.

Les louanges de Zinédine Zidane après la victoire de Tottenham à Wembley en phase de groupes avaient fait naître l'inquiétude d'un départ de la star vers le Real Madrid.

Il y serait parfait estiment les observateurs, il y gagnerait un salaire plus en rapport avec son statut pensent d'autres. Selon The Sun, Kane, sous contrat jusqu'en 2022, ne toucherait que le 35e salaire le plus élevé de Premier League (moins de 6 M EUR annuels)...
- 'Le présent et le futur' -

Mais Tottenham n'est pas près de lâcher son attaquant, le "présent et le futur" du club selon Pochettino. Ses dirigeants sont sans doute sur la même longueur d'onde: peu de chance qu'ils laissent partir Kane alors que Tottenham inaugurera son nouveau White Hart Lane la saison prochaine.

En attendant, tout le monde s'accorde à dire que le gamin de Chingford, au nord de Londres, est bien devenu l'un des plus grands attaquants. "Nous avons été battus par un super buteur. C'est l'un des meilleurs du monde, il marque contre toute le monde", a concédé Arsène Wenger après le derby.

L'Angleterre peut devenir championne du monde avec lui, avait même estimé Jürgen Klopp une semaine auparavant après le nul entre Liverpool et Tottenham (2-2).
Après la Ligue des champions, viendra en effet la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet). Portée par une locomotive pareille, l'Angleterre fantasme en grand. Pas si vite, avant de faire rêver la Reine, il faudra éblouir la "Vieille Dame".

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Le Ballon d'Or est-il en Russie?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Angleterre-Panama: Harry Kane au rendez-vous?

Foot Mercato
Foot Mercato

Tottenham: Harry Kane prolonge jusqu'en 2024


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?

Nouveau challenge africain pour Sellami