Filinfo

Foot

Le Maroc au Mondial: voici pourquoi l'Algérie regrette Hervé Renard

© Copyright : DR
Mission réussie pour Hervé Renard. L'entraîneur français a réalisé son rêve et celui de tous les Marocains, en qualifiant l'équipe nationale au Mondial russe. Un exploit qui a dérangé nos voisins en Algérie. Ils regrettent actuellement le fait de ne pas l'avoir recruté en 2015.
A
A

Le regret est parfois défini comme un déplaisir de n’avoir pas fait quelque chose, et c'est exactement ce que ressentent les médias, les supporters et les dirigeants algériens. Ils regrettent tous Hervé Renard.

L'actuel sélectionneur du Maroc aurait pu prendre les commandes des Fennecs en 2015. Christian Gourcuff était sur le départ à l'époque et Hervé Renard était, lui aussi, libre après son limogeage par le club de Lille en France.

Tout le monde en Algérie attendait la signature d'Hervé Renard avec la fédération algérienne de football. Le technicien français avait, même, donné son accord de principe lors d'une déclaration: "J'espère qu'un jour je serai désigné à la tête de cette équipe algérienne que j'apprécie beaucoup", a-t-il affirmé.

Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne de l'époque, n'a pas donné son accord pour l'arrivée de Renard.  Ce faisant il avait donc donné une chance en or à son homologue marocain Fouzi Lekjaâ de recruter Hervé Renard. Un choix qui était finalement très judicieux.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les stats à connaitre avant Argentine-Croatie

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

En direct. Mondial 2018: Argentine-Croatie à 19h

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Paolo Guerrero, le guerrier péruvien


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star