Filinfo

Botola

Les erreurs d’arbitrage jettent le discrédit sur la FRMF

© Copyright : DR
Kiosque360. L’arbitrage est à nouveau pointé du doigt par les clubs de la Botola, mettant la fédération dans une mauvaise posture. Des erreurs à répétition qui génèrent des tensions entre les clubs et chauffent à blanc les supporters.
A
A

Les journées de la Botola s’égrènent et les arbitres deviennent les vedettes du football marocain en raison des multiples erreurs qui provoquent chaque semaine de multiples polémiques.

Pour ne citer que la dernière journée, la prestation de l’arbitre Redouane Jiyed lors du match de la Renaissance de Berkane contre le Raja (2-2) a causé un tollé général en raison du tacle violent contre Mahmoud Benhalib dont la saison est finie, indique le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 22 janvier.

C’est le cas également de l’arbitre Abdelaziz Lamsellek qui a validé un but du Wydad, malgré le hors-jeu flagrant de l’attaquant Francis Kazadi contre l’Olympique de Safi (2-1).

Des erreurs à répétition qui ont poussé les clubs lésés à protester avec force auprès de la fédération. Cette dernière se retrouve ainsi dans une mauvaise posture car elle endosse la responsabilité de la faiblesse de l’arbitrage marocain.

Ces situations ont provoqué la colère des supporters qui s’attaquent directement aux arbitres comme c’est le cas lors du match Wydad-OCS, quand l’arbitre Abdelaziz Lamsellek était attendu par les supporters mesfiouis, avant de quitter le stade sous protection policière.

Même si l’arbitre Hicham Tiyazi a été suspendu à vie par la FRMF pour avoir sifflé quatre penaltys "imaginaires" lors du l’Olympique de Khouribga face au Youssoufia de Berrechid (4-1), le message ne semble pas parvenir au corps arbitral, et les espoirs des clubs sont suspendus à l’application de la technique de la VAR pour limiter les dégâts.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Erreurs d'arbitrage

1 commentaires /

  • hassane
    Le 22 Jan. 2020 à 07h28
    si le malheureux arbitre Hicham Tiyazi avait sifflé les quatre penalty en faveur des oies boiteux des beni wake wake ou en faveur de la pourrie clémentine berkanaise de l'autre boiteux lakjaa,jamais il n'aurait été inquiété,tout comme les miséreux et misérables arbitres Redouane Jiyed et Abdelaziz Lamsellek,en attendant la VAR,les véreux misérables arbitres font les bouchées doubles pour favoriser au maximum les oies boiteuses des béni wake wake et la pourrie clémentine de berkane,car après ils ne pourront plus faire leur minables et vulgaires manipulations mafieuses
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous