Filinfo

Foot

CAN 2022: Vahid Halilhodzic n'était pas content, malgré la qualification

Vahid Halilhodzic. © Copyright : DR
Le Maroc s'est qualifié pour les 8e de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en battant les Comores (2-0). Après le match, le sélectionneur Vahid Halilhodzic était content, mais pas pour «l’efficacité»
A
A

Les Lions de l’Atlas ont assuré leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2022, après leur victoire sur les Comores (2-0). Solides, les hommes de Vahid Halilhodzic ont marqué tôt, par Selim Amallah (17e), puis contenu leur adversaire avant dix dernières minutes plus folles, après un penalty de Youssef En-Nesyri arrêté par Ben Boina (83e). Zakaria Aboukhlal (89e) a finalement signé le but du 2-0, concrétisant l'écrasante domination marocaine.

Après la rencontre, Coach Vahid a félicité les joueurs pour cette qualification. «On a gagné, quand vous gagnez un match de CAN, il faut être content, je félicite les joueurs».

Cependant, le patron des Lions n’a pas digéré les nombreuses occasions ratées par ses poulains. «Autant d'occasions ratées à ce niveau, c'est bizarre. Je ne suis pas content de l'efficacité. Bon, je préfère me créer autant d'occasions, même si on les rate. Mais quand tu rates autant d'occasions, l'adversaire peut marquer sur une demi-occasion. Mais bon, je ne sais même pas s'ils l'ont eue. On a bien contrôlé».

Le Maroc affronte le Gabon, mardi prochain, dans le cadre de la dernière journée de la phase de poules. Coach Vahid va pouvoir bichonner ses attaquants blessés ou positifs au Covid.

Par DNES au Cameroun Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • ALI
    Le 15 Jan. 2022 à 08h00
    Il faut regler tout de suite cette question de tirs au buts. Si non ce sont les penalties qui iront nous faire rentrer bredouille ,une autre fois, de la CAN.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous