Filinfo

Foot

Le retour de Benzema en sélection a créé des tensions entre Lloris et Deschamps

© Copyright : DR
Kiosque360. Le retour de Karim Benzema en sélection et l’élimination prématurée des Bleus lors du dernier Euro continuent de faire des vagues en France. Le capitaine de l’équipe de France, Hugo Lloris, n’aurait pas apprécié la manière avec laquelle Deschamps a fait revenir KB9 en sélection.
A
A

L’été n’est décidément pas de tout repos pour l’entourage de l’équipe de France, après l’élimination en huitième de finale des Bleus à l’Euro. Dernier sujet qui défraie la chronique du côté de l’hexagone : le retour de Karim Benzema en sélection quelques semaines avant le début de la compétition. Un retour qui a semble-t-il créé des tensions au sein du groupe de Didier Deschamps, rapporte le site onzemondial.com dans un article publié ce vendredi 30 juillet.

Onze Mondial, qui cite une information révélée en primeur par le quotidien spécialisé L’Equipe, indique que le capitaine et gardien de l’équipe de France, Hugo Lloris, n’aurait pas aimé la manière avec laquelle Didier Deschamps a rappelé Karim Benzema en équipe de France.

« DD devra – enfin – avoir une conversation avec Hugo Lloris. Le capitaine n'a guère apprécié de ne pas avoir été averti en amont du retour de Karim Benzema », écrit le quotidien L’Equipe, pour qui il « sera intéressant de voir l'attitude du sélectionneur dans sa prochaine liste – et équipe – au sujet de son gardien ».

Le retour de l’attaquant du Real Madrid a donc vraisemblablement créé des tensions au sein du groupe. Le capitaine de l’EDF estime avoir été mis à l’écart alors qu’il était censé être informé en premier par la décision de Deschamps de rappeler KB9 chez les Bleus.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous