Filinfo

Foot

Vidéo. Ammouta: "Tagnaouti a commis une grave erreur"

Invité spécial de Le360 Sport, le sélectionneur national des joueurs locaux revient sur l’affaire Tagnaouti, suspendu 3 trois mois par la Fédération royale marocaine de football.

L’équipe nationale des joueurs locaux ira défendre son titre au CHAN 2020 au Cameroun. Une qualification décrochée grâce à sa victoire sur l’Algérie (0-0 à Blida, 3-0 à Berkane). Mais cette campagne qualificative a été entachée par l’affaire Ahmed Reda Tagnaouti.

En effet, avant la manche aller, le portier du Wydad de Casablanca a refusé de débuter sur le banc, prétextant une blessure de dernière minute. Une attitude qui n'a pas plu au sélectionneur national. À son retour au Maroc, Ammouta a livré un rapport détaillé sur cet incident au président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaâ. 

À lire aussi: Ahmed Reda Tagnaouti suspendu trois mois de la sélection nationale

Lors d'une réunion du comité directeur, tenue le 27 septembre, il a été décidé, à la suite du rapport, de suspendre le gardien de 23 ans pour trois mois de toutes les catégories de la sélection marocaine.

Près d’un mois après cet incident, Ammouta sort enfin de son silence et parle de cet épisode. “Tagnaouti n’était pas blessé. En prétextant sa blessure, il a commis une grave erreur, à moins de 5 heures d’une rencontre capitale face à l’Algérie. Son attitude aurait pu déstabiliser tout le groupe”, explique l’ancien coach du Wydad de Casablanca.

“L’entourage de Tagnaouti l’a trahi. Les gens qu’il a contacté l’ont mal conseillé. Il aurait dû s’excuser tout simplement au lieu de s’entêter et priver son club de sa présence lors du seizième de finale de la Coupe du trône, perdue face à l’AS FAR”, ajoute le patron des Lions A’.

Par Mohamed Beloudi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous