Filinfo

Foot

Marseille-Lyon annulé après l'attaque du bus lyonnais et la blessure de son entraîneur

Stade du Vélodrome © Copyright : DR
"Des actes inadmissibles": Le match entre Marseille et Lyon a été annulé dimanche après les incidents en amont de la rencontre au Stade Vélodrome, quand des projectiles ont visé le bus de l'équipe de l'OL, blessant l'entraîneur Fabio Grosso, et des bus de supporters lyonnais.

«Avec l'avis de l'OL et le protocole, la décision de ne pas démarrer la rencontre a été actée», a indiqué l'arbitre du match François Letexier, ajoutant que les rapports «ont été transmis aux autorités compétentes qui décideront des suites».

«On a constaté l'avis de l'OL qui ne souhaitait pas que le match ait lieu », a ajouté l'arbitre.

Lors de la réunion de la cellule de crise mise en place après des incidents survenus sur le trajet vers le Vélodrome, l'Olympique Lyonnais a fait connaître son opposition à prendre part à la rencontre compte tenu des circonstances, a confirmé la LFP dans un communiqué.

L'entraîneur italien de Lyon, Fabio Grosso, et son adjoint ont été blessés.

Sur des images du diffuseur Prime Video, l'entraîneur été aperçu le visage en sang, puis avec un bandage à la tête en sortant de l'infirmerie située dans les couloirs du Stade Vélodrome.

Une photo circulant sur X (anciennement Twitter) le montre couché sur un brancard avec une plaie au niveau de la paupière gauche, de l'arcade et au-dessus du sourcil.

- «Images révoltantes» -
«Ces images sont révoltantes: voir comme ça le bus caillassé, le visage ensanglanté de Fabio Grosso... Ce sont des actes inadmissibles qui nient les valeurs même du foot et du sport. Je souhaite que l'enquête soit menée très rapidement, que les auteurs soient retrouvés et qu'ils soient sévèrement sanctionnés», a déclaré la ministre des sports Amélie Oudéa-Castéra à l'AFP, en marge d'une cérémonie sportive à Paris.

Le technicien a été victime de nombreux vertiges et souffre de traumatismes multiples, selon une source proche de l'OL, et a été transféré à l'hôpital pour faire des examens complémentaires.

«Ce sont des circonstances complètement inadmissibles. Ma première pensée est pour Fabio Grosso, quelqu'un que je respecte et que je connais depuis longtemps. Je suis allé le voir dès mon arrivée au stade, j'ai vu son état», a déclaré Pablo Longoria, le patron de l'OM en zone mixte.

Le président de Lyon, John Textor, s'est dit dimanche «très en colère» sur Prime Video: «Nous sommes très en colère», a-t-il dit au micro du diffuseur. «Tout le monde voulait jouer (...) même après l'incident».

Vers 18h45, le bus de l'équipe de l'OL a été caillassé et quatre vitres ont été brisées, selon une source policière.

Par ailleurs, au moins un bus de supporters lyonnais a été attaqué et les vitres ont été abîmées, a indiqué une autre source policière à l'AFP.

Selon une image partagée par un supporter lyonnais sur X, plusieurs vitres ont été brisées. Sept personnes ont été interpellées, dont deux pour avoir lancé des objets sur les bus,  a précisé la préfecture de police de Marseille.

Après le match, Les forces de l'ordre se sont concentrées sur l'évacuation du stade, ainsi que la sécurité des joueurs lyonnais et des supporters lyonnais, a précisé une autre source policière.

Après un début de saison catastrophique, Lyon était dernier de Ligue 1 avant cette 10e journée.

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Olympique Marseille
Marocains du monde Mercato

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous