Filinfo

Foot

Italie: l'AC Milan refroidit la Roma

Olivier Giroud contre l'AS Rome, le vendredi 1er septembre. © Copyright : AFP
Depuis l'arrivée de Romelu Lukaku à Rome, les supporters de la Roma étaient au 7e ciel, mais l'AC Milan, pourtant réduit à dix à l'heure de jeu, s'est froidement chargé de les ramener sur terre en s'imposant 2 à 1 au Stadio Olimpico, vendredi.

Après l'arrivée triomphale à l'aéroport devant 5.000 tifosi mercredi et l'officialisation du prêt par Chelsea, des photos avec le Colisée en arrière-plan jeudi, la présentation officielle devant 70.000 spectateurs aux anges avant le choc contre l'AC Milan: grâce à Lukaku, la Roma a vécu une semaine folle où ses supporters se sont pris à rêver de titre.

Malheureusement pour eux, Lukaku, à court de compétition, puisque son précédent match remontait à mi-juin, n'est entré que pour les vingt dernières minutes et n'a pas pu à lui seul retourner une situation déjà bien compromise.

C'est un autre buteur patenté qui a brillé et il ne lui a fallu que neuf minutes: après une faute dans la surface de Rui Patricio sur Ruben Loftus-Creek, Olivier Giroud a transformé le penalty et inscrit à 36 ans son quatrième but de la saison.

Pour son retour sur le banc de la Roma après avoir purgé deux matches de suspension pour avoir insulté un arbitre, Jose Mourinho n'a pas pu s'empêcher d'applaudir ironiquement la décision de l'arbitre défavorable à son équipe.

Les Milanais auraient pu doubler la marque à la 21e minute sur une ouverture de Théo Hernandez reprise par Christian Pulisic, mais un arrêt réflexe de Rui Patricio a retardé l'échéance.

Doublé de Berardi 

Dès le retour des vestiaires, Rafael Leao a concrétisé la nette supériorité de son équipe d'une reprise acrobatique (48e).

L'exclusion de Fikayo Tomori, après un second avertissement (60), a réveillé le Stade olympique qui s'est enflammé dix minutes plus tard pour l'entrée de Lukaku et encore plus lorsque l'attaquant belge a décoché un tir (72) qui a frôlé la transversale de Mike Maignan.

Profitant de leur supériorité numérique, les joueurs de la Roma ont mieux fini et réduit la marque par Leonardo Spinazzola (90+2e), bien trop tard pour inquiéter le leader, serein.

"Le résultat est bon, la manière est tout aussi intéressante. Je suis très satisfait, mes joueurs ont fait preuve de générosité et ont bien géré le début de match", s'est félicité sur la plateforme DAZN l'entraîneur de l'AC Milan, Stefano Pioli.

Après trois matches, dont deux à domicile, l'AS Rome qui a vu Houssem Aour sortir sur blessure, n'a empoché qu'un petit point (18e).

Dans l'autre rencontre de la soirée, Sassuolo qui avait perdu ses deux premiers matches, s'est réveillé face à Vérone (3-1) grâce à un doublé de son capitaine Domenico Berardi.

Samedi, le champion en titre Naples (2e) reçoit la Lazio (19e), l'autre club de la capitale italienne dont le début de saison est encore plus inquiétant (0 pt) que celui de la Roma.

Dimanche, l'Inter (3e) reçoit la Fiorentina (5e) et la Juventus (6e) se rend à Empoli (20e).

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Walid Cheddira
Marocains du monde Walid Cheddira

Naples: les premiers pas de Walid Cheddira

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous