Filinfo

Foot

C’est quoi le problème avec les ex?

© Copyright : DR
Pourquoi le Maroc n’a pas été capable de profiter de ses anciens internationaux? Pourquoi la plupart ont littéralement fui le foot? Pourquoi personne n’est devenu président d’un grand club?
A
A

J’aime beaucoup Youssef Chippo. C’est une sorte d’exception qui confirme la règle. Un joueur intelligent et un homme intelligent aussi. L’un des meilleurs de la génération 98, qui a offert au Maroc son meilleur Mondial, en termes de qualité de jeu.

Chippo jouait dans un registre à la Dolmy. Moins technique mais plus physique et plus offensif, il assurait la transition défense-attaque, bouchait les trous, faisait l’essuie-glace devant sa défense, et montait soutenir ses attaquants.

C’est typiquement le profil de joueur qui manque cruellement au football marocain aujourd’hui. Un métronome, un porteur d’eau, relayeur et contre-attaquent infatigable.

Pour beaucoup, son meilleur match en sélection reste le tout premier. Celui qu’il a disputé au Ghana, début 1997, dans les éliminatoires du Mondial 98. Ce jour-là, à la surprise générale, Henri Michel titularisa le jeune Youssef (23 ans à l’époque) au milieu de terrain. Personne ne le connaissait. Formé au KAC de Kénitra, qui végétait alors en deuxième division, il est parti dans un pays du Golfe. On croyait sa jeune carrière finie et enterrée, mais c’est le contraire qui se produisit.

Son cas est unique. Il est le seul à avoir brillé en Europe, jouant en Premier League anglaise et disputant la Champion’s League avec Porto, après avoir pourtant démarré par le GNF II marocain et le championnat du Qatar, que personne ne suivait dans les années 1990. Ce parcours remarquable, voire miraculeux, montre la qualité du joueur et surtout l’intelligence et le sérieux de l’homme.

Beaucoup de grands joueurs ratent l’après-foot. Ce n’est pas le cas de Chippo. A la fin d’une longue et brillante carrière, il a choisi de rentrer au pays. Contrairement à d’autres jeunes retraités du football qui tendent la main et réclament une part du gâteau (une «grima», un poste fédéral, une rente, des avantages, des passe-droits) comme si c’était une suite logique des choses, Youssef a choisi de tendre la main pour aider son club formateur, le KAC. Il allait devenir le premier international marocain à s’installer à la tête d’un grand club. Chippo président, pourquoi pas?

Mais le projet a échoué. Trop de pression, de pollution politique, de micmacs.

Chippo y a laissé des plumes, de l’argent, de l’énergie, du temps. Il aurait pu crier au complot, faire la pleureuse, dénigrer à tout-va, etc. D’autres l’auraient fait sans sourciller, mais pas lui.

Il a rangé ses affaires et repris son bâton de pèlerin. Direction Doha, où il devient l’un des meilleurs analystes de beIN Sports. Une reconversion réussie. Et il continue d’apporter son aide à son club de cœur, et aux jeunes joueurs de Kénitra…

Cette histoire est exemplaire parce que rare. En écoutant, l’autre jour, Youssef Chippo sur Radio Mars, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à tous ces grands joueurs qui n’ont rien relayé, partagé, transmis… En un mot, ils n’ont rien apporté au football une fois leur carrière refermée. Quel gâchis!

N’avaient-ils rien à donner? Ont-ils plutôt été empêchés, freinés, découragés et pour tout dire dégoûtés?

Regardez le football moderne. La dernière Coupe du monde a été gagnée par un entraîneur, Deschamps, qui a été un grand footballeur par le passé. La dernière CAN a été gagnée par l’Algérie dont l’entraîneur, Belmadi, est un ancien international. Les plus grands clubs du monde sont entrainés ou dirigés par d’anciennes gloires du foot: le Real avec Zidane, Manchester City avec Guardiola, le Bayern avec Rummenigge.

Pourquoi le Maroc n’a pas été capable de profiter de ses anciens internationaux, de leur savoir, de leur bagage, de leur vécu? Pourquoi la plupart ont littéralement fui le foot? Pourquoi personne n’est devenu président d’un grand club? Pourquoi, sur les 20 ou 30 dernières années, seuls Zaki et Sellami ont réussi une carrière d’entraîneurs digne de ce nom?

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous