Filinfo

Autres

Scandale, L'Algérie conteste le choix de Laâyoune pour la Can de futsal

© Copyright : DR
La Fédération algérienne de football menace de boycotter le 63e anniversaire de la Confédération africaine de football en février prochain, au prétexte qu'il aura lieu à Laâyoune après la Coupe d'Afrique des Nations de futsal. Détails.
A
A

Après l'Afrique du Sud, qui s'est retirée de la CAN de futsal 2020 (28 janvier-7 février), c'est au tour de l'Agérie (pas qualifiée pour le tournoi, ndlr) de condamner le choix de la ville hôte, Laâyoune. 

La Fédération algérienne de football (FAF) menace la Confédération africaine de football de boycotter le 63e anniversaire de l'instance, prévu au lendemain de la compétition.

C'est par un communiqué publié aujourd'hui que la FAF a fait part de son intention: "La Fédération algérienne de football (FAF) a transmis une lettre au Président de la Confédération africaine de football (CAF) dans laquelle elle dénonce et s’oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 par le Maroc dans la ville occupée de Laâyoune qui relève du territoire de la (pseudo) république arabe sahraouie démocratique (RASD)".

"Aussi, la FAF a tenu à informer qu’elle ne prendra pas part aux festivités du 63ème anniversaire (8 février prochain) de la CAF s’il advient qu’elle soit invitée, en marge de la tenue de la réunion du Comité Exécutif de l’instance du football africain".

"Par cette décision, à connotation politique, la FAF considère qu’un tel événement prône la division au sein de la famille de la CAF".

"Enfin, la FAF demande à ce que la domiciliation des événements cités précédemment dans la ville de Laâyoune soit reconsidérée, pour ne pas cautionner la politique du fait accompli, et réitère sa parfaite position toujours en adéquation avec les vertus que l’Algérie a, de tout temps, défendues".

Lire aussi: Le président de la Fédération sud-africaine refuse de venir à Laâyoune

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


5 commentaires /

  • LAKHDARI
    Le 18 Jan. 2020 à 21h41
    La CAF est une institution sportive, libre des ses actes, et d’organiser ses manifestations sportives là où elle lui semble être l’endroit adéquat, approprié… En toute liberté, et en tout point et pays de l’Afrique !!! Sans considération de nature idéologue, inepte. Inepte et sotte comme la réaction algérienne !!! Et organiser une telle manifestation à Laâyoune du sud marocain est une initiative de CAF salutaire est de ce qu’il y a de plus naturel et plus africain, et au Maroc !!! Le Maroc encore plus rapproché des pays africains, plus soucieux des préoccupations du continent que cette prétentieuse Algérie aux attitudes arrogantes et aux arrières pensées hégémoniques d’une époque révolue et fossilisée. Et où elle demeure emprisonnée. Se laissaient de fait dépassée par le nouvel ordre, la mondialisation. N’est-ce pas cette Algérie qui prône la division, l’animosité, la controverse au sein de la famille !!! Par ses attitudes hostiles à l’égard du Maroc, idéologies rétrogrades, ingérences dans l’action diplomatique des pays libres et souverains !!! L’Algérie est malade de ce qu’on pourrait qualifier de syndrome marocain !D’un complexe d’infériorité enrageant et ravageur eu égard au Maroc !Des humiliations ,échecs ,et d’espoirs que lui a fait subir le Maroc sur les scènes internationales et régionales !L’Algérie ne digère pas les succès diplomatiques et économiques que ne cesse de réaliser son voisin le Maroc ! Au moment où elle s’enlise profondément et dangereusement dans ses crises internes économique, sociale, politique .Sans en être capable d’en sortir ! Ce qui cristallise et attise d’avantage son animosité à l’égard de son frère vu abjectement comme ennemi invincible !!! Ignorant par sottise, que le Maroc ne se soucie guère de son comportement sordide. Bien au contraire, ses agissements abjects ne font que servir au mieux le Maroc !!!Les chiens aboient et la caravane passe. Fièrement !!!Le train passe et la marocanité du Sahara que cette l’Algérie conteste par arrogance, se confirmer de jour en jour !!! Et l’Algérie préfère mobiliser SANS SUCCÈS ses potentialités pour nuire à son invincible voisin. Au lieu de se soucier de maux multiples internes et réponde aux revendications de son peuple. Qu’est-ce qu’ils sont ineptes ces messieurs du pouvoir légué par Bouteflika et feu Gaid Salah. Voilà, entre autres, pourquoi le peuple algérien ne veux d’eux, exige un changement radical … Que Dieu soit avec vous, chers et frères algériens.
  • amine
    Le 17 Jan. 2020 à 23h37
    Au diable ! Le Maroc est dans son Sahara qu'on veuille ou non. Pourquoi pleurnicher ? Organisez un CAN futsalà Tindouf pour les mercenaires et vous allez être encore plus ecoeurés.
  • adil
    Le 17 Jan. 2020 à 18h30
    cette rancœur viscérale et nourrie, inexplicable, surtout sans motifs qu'a le régime d'alger envers son voisin le Maroc n'a d'une part aucune légitimité, elle n'a que trop duré depuis 1975 date a laquelle ce régime a pris a bras le corps et a son compte un conflit qui ne le concerne même pas vue que ce Sahara ne fait partie de son territoire et ces sahraouis ne sont pas citoyens algériens. S'imposer ainsi dans une différent qui ne le concerne pas relève d'un altruisme destructeur qui a d'une part tiré l'algérie vers le bas, le régime en est conscient mais ne l'avoue pas surtout a son peuple qu'il abreuve de mensonges tout azimutes. bref que l'équipe de ce pays ne se rende pas pour participer, n'est pas une perte car le sport ne doit pas être conditionné par la politique, les joueurs algérien ratent du coup l'occasion de se rendre compte de visu ce qu'est devenu se Sahara, et c'est le but du régime d'alger, toujours dans la négation, ce qui n'est pas bon pour le régime devra l'être aussi pour son peuple et ça durera, on appelle cela l'obstination destructrice.
  • Hakim Ragi
    Le 17 Jan. 2020 à 18h13
    Qu'ils ne viennent pas! Oui, aussi lapidaire est mon commentaire. Le Maroc saura s'en passer.
  • Farid
    Le 17 Jan. 2020 à 14h46
    Le Maroc doit persévérer pour pousser nos ennemis (Algérie et ANC ) à la faute. Leurs arguments ne tiennent pas. La RASD n'existe pas en dehors de l'UA si Edem Kodjo n'avait pas violé les règles élémentaires du Droit. Donc les arguments avancés ne tiennent pas et ils seront sanctionnés. Ils sont aveuglés par leur haine et leur dogme, et même par le conte qu'il se sont créé.
    Avec les consulats qui s'ouvrent dans notre Sahara, nous sommes passés à l'attaque et nous les faisons enrager. C'est comme cela qu'il faut agir. Il finiront par perdre l'équilibre et tomber. Nous on doit rester calmes, imperturbables et déterminés.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous