Filinfo

Botola

L’arbitrage et le marché noir, les deux points noirs du choc Raja-HUSA

© Copyright : DR
Kiosque360. Le choc entre le Raja de Casablanca et le Hassania d’Agadir de lundi dernier a connu une affluence massive des supporters rajaouis. Mais la fête verte a été ternie par le marché noir et l’arbitrage d’Adil Zarrouk qui a fait voir rouge aux visiteurs.
A
A

Le Raja de Casablanca et le Hassania d’Agadir se disputaient le fauteuil de leader provisoire de la Botola D1, actuellement amputée des matchs du Wydad et du Fath de Rabat pour cause de coupes africaines. Ces deux équipes n’ont joué qu’un seul match, soit leur confrontation directe de la première journée, remportée par le FUS, et affichent chacun 4 matchs de retard au compteur.

En attendant la mise à jour pour y voir plus clair, le quotidien Assabah, dans son édition du mercredi 25 octobre, a qualifié le match de la 5e journée entre les Raja et le HUSA de match des contestations.

Celles d’abord du public rajaoui qui s’est dit victime du marché noir. En effet, bon nombre des 40.0000 spectateurs qui ont afflué lundi soir au Complexe Mohammed V ont été obligés d’acheter leurs billets d’entrée au triple du prix normal, voire plus. Le journal ajoute que malgré les forces de l’ordre qui veillaient sur les alentours du stade, le marché noir n’a été que plus florissant avant Raja-HUSA.

Les autres contestataires sont les joueurs de la Gazelle du Souss, qui, en égalisant (1-1) à la 82e minute croyaient avoir fait l’essentiel chez leur redoutable adversaire du jour. Mais c’était sans compter sur l’arbitre Adil Zarouk qui, à la 92e mn, allait accorder un penalty, très généreux à leurs yeux, au profit des poulains de Garrido, qui arrachent ainsi aux visiteurs le fauteuil de leader de la Botola (11 pts contre 10). Derrière ce duo, le DHj se tient lui aussi en embuscade, à la 3e place avec 7 points, et deux matchs en retard à rejouer.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous