Filinfo

Combats

Boxe: Yasmine Mouttaki qualifiée pour les Jeux olympiques 2024

La boxeuse marocaine Yasmine Mouttaki. © Copyright : DR
La boxeuse marocaine Yasmine Mouttaki (50 kg) s'est qualifiée jeudi pour les Jeux Olympiques, prévus en 2024 à Paris.

La boxeuse marocaine a battu par 5 points à 0 Diyoka Benedicte de la République démocratique du Congo, en demi-finale du Tournoi de qualification de boxe de la zone Afrique pour les JO 2024, qui se joue au Complexe sportif Dakar Arena à Diamniadio, à 30 km de la capitale sénégalaise.

Yasmine Mouttaki accompagne ainsi sa compatriote Widad Bertal (54 kg) qui a battu auparavant la Sierraléonaise Haghighat-Joo Sara par 5 points à 0 et validé son ticket pour les JO de Paris.

Pour sa part, Khadija El Mardi (75 kg ), sacrée championne du monde en Inde, a arraché sa qualification pour la finale après s'être imposée sur la Nigériane Mbata Patricia Adanma Epelle, par 4 points à 1.

Khadija El Mardi va affronter vendredi en finale la Kenyane Andiego Elizabeth Adhiambo pour arracher elle aussi son ticket pour les JO de 2024.

La journée a été marquée par l'élimination des deux Marocains en demi-finale, à savoir Ayoub Maânni (92 kg), battu par le Nigérian Olaoré Olaitan Aadam et Mohamed Firisse (+ 92kg), défait devant le Sénégalais Balde Diarga.

Quant à Said Mortaji (51 kg), il doit affronter dans l'après-midi en demi-finale le Zambien Chinyemba Patrick.

Cette compétition, qui avait démarré samedi à Dakar Arena, regroupe des boxeurs venus de 43 pays dont le Maroc représenté par 13 boxeurs.

La sélection nationale marocaine coachée par Abdelhak Achik et Youssef Sourour, sous la direction technique nationale dirigée par Othmane Fadili, comprend Yasmine Mouttaki (50 kg), Widad Bertal (54 kg), Laela El Ksiri (57 kg), Nissrine Amine (60 kg), Oumaima Belhabib (66 kg) et Khadija El Mardi (75 kg).

Chez les hommes, encadrés par Hicham Nafil, sept boxeurs défendent les couleurs nationales, à savoir Saïd Mourtaji (51 kg), Soulaïmane Essemghouli (57 kg), Abdelhaq Nadir (63,5 kg), Mohamed Rabii (71 kg), Mohamed Assaghir (80 kg), Ayoub Maânni (92 kg) et Mohamed Firisse (+92 kg).

La mission marocaine est conduite lors de cette compétition africaine par l'ancien Champion du Monde, Khalid Kandili, vice-président de la Fédération Royale Marocaine de Boxe (FRMB).

Les boxeurs africains se disputent à Dakar Arena les 18 places qualificatives au Tournoi de Qualification Olympique (TQO) de Paris 2024: 11 seront réservées aux femmes et les 7 autres distribuées aux hommes.

Les boxeurs qui n'arriveront pas à arracher leur qualification aux jeux olympiques à Dakar, il leur restera deux TQO mondiaux : à Busto Arzizio en Italie du 29 février au 12 mars 2024 puis à Bangkok en Thaïlande du 23 mai au 3 juin 2024.

Il s'agit de la deuxième épreuve de qualification olympique pour Paris 2024 en boxe, après les Jeux européens 2023, où 44 boxeurs avaient obtenu un quota.

Par Le360 (avec MAP)

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous