Filinfo

Foot

Le Chabab Rif Al Hoceima, un club qui navigue vers l’inconnu

© Copyright : DR
Kiosque360. La descente aux enfers du Chabab Rif Al Hoceima et son agonie se poursuivent. Autrefois joyau des clubs du nord du Maroc, le CRA, sans président et sans entraîneur, se débat dans la division des amateurs.
A
A

A Al Hoceima, l’attente de l’intervention du ministère de tutelle pour fixer la date de la tenue de l’assemblée générale du club de la ville se fait longue. Le Chabab Rif Al Hoceima est sans président, ni comité de direction, et les supporters demandent l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante dans les plus brefs délais, informe le quotidien Assabah du mercredi 15 septembre.

La crise au sein du club a commencé avec la démission du comité directeur et le départ de cinq joueurs. Valeur aujourd'hui, le stade Mimoun El Arsi est plongé dans un silence total, puisque l’entraîneur et les joueurs refusent de travailler tant qu’un nouveau directoire du club n’a pas été désigné.

Cette situation est la résultante de plusieurs années de gestion hasardeuse d’un club qui a brillé en D1, avant de basculer dans l’enfer de la division des amateurs. Face à cette situation, un appel à candidature pour diriger le club a été lancé, mais il est resté sans lendemain, puisqu’aucun candidat n’a montré d’intérêt pour le poste.

Pourtant, juste après la démission du président Karim Benhamou, une commission a été désignée pour gérer provisoirement les affaires administratives et comptables, négocier avec les joueurs, assurer le recrutement et établir le planning des entraînements.

L’ancien président et membre du comité du CRA, Idriss Boulehjel s’est proposé en tant qu’entraîneur, avant de jeter l’éponge. En cause, une fracture dans le pied d’un joueur durant les entraînements et le manque de moyens pour le soigner. Il a fallu l’intervention d’un donateur pour soigner le blessé.

Les supporters ont choisi les réseaux sociaux pour exprimer leur colère contre les responsables qui se sont succédé à la tête du club et qui ont fait montre d’une incompétence déconcertante au point que le club a presque disparu de la carte des clubs du nord du Maroc.

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous