Filinfo

Foot

Le cœur d’Osame Sahraoui tangue entre Maroc et Norvège

Oussama Sahraoui a choisi de jouer pour la Norvège. © Copyright : DR
Kiosque360. Jeune prodige du club de Valenrenga en Norvège, Osame Sahraoui n’a pas encore fait son choix de jouer pour le Maroc ou la Norvège. La fédération de ce pays scandinave fait tout pour garder le joueur, alors que la DTN semble ne pas être assez entreprenante pour le convaincre.
A
A

Le milieu de terrain maroco-norvégien qui joue pour Valerenga, Osame Sahraoui, a révélé à la chaîne Eurosport ne pas avoir choisi définitivement le pays pour lequel il a envie de porter les couleurs lors des prochaines compétitions continentales, informe le quotidien Al Massae du 21 septembre.

Le joueur de 19 ans fait l’objet d’une compétition entre le Maroc, son pays d’origine, et la Norvège où il a vu le jour le 11 juin 2001. En effet, selon ses dires, le Maroc compte sur lui pour apporter le plus au niveau du milieu de terrain, tandis que la Norvège aimerait tirer profit de ses qualités athlétiques.

Cependant, Sahraoui a exprimé ses craintes de ne pas avoir sa place dans le vestiaire des Lions de l’Atlas puisqu’il ne s’exprime qu’en norvégien et en amazigh. La crainte de la barrière de la langue est le principal frein à la décision finale du joueur.

Sahraoui est le plus jeune joueur qui évolue dans la division d’élite norvégienne, et il a déjà marqué son premier but cette semaine. Même s’il a participé à des stages avec les U20 du Maroc, la Norvège s’est activée pour barrer la route au Maroc et le faire intégrer définitivement à sa sélection.

En effet, le joueur a été «fixé» dans son club, le Valerenga, par la signature d’un contrat juteux le jeudi dernier en présence de son agent, l’ancien joueur marocain Fallah. Sahraoui a également été convoqué avec la sélection de U20 de la Norvège.

Le cas de Sahraoui soulève la question de la prospection de la Direction technique nationale dans les pays scandinaves où évoluent plusieurs talents marocains, dont quatre jouent pour la sélection norvégienne.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous