Filinfo

Foot

Ligue 1: au PSG, une faillite collective, individuelle et chronique

Lionel Messi et Kylian Mbappé impuissants lors de la défaite du PSG contre Lorient. © Copyright : DR
Encore une fois, les joueurs du PSG sont sortis sous les sifflets du Parc des Princes. Avec cette sixième défaite en championnat, le club parisien a de nouveau montré une faillite à tous les niveaux de jeu et assombri encore un peu plus cette saison ratée.

Rare dans les médias, le conseiller football du Paris Saint-Germain Luis Campos s'est exprimé au micro de Canal+, dimanche après la défaite contre Lorient (3-1). Il a demandé une "réaction" de l'équipe afin de conserver la couronne de champion de France et ne pas terminer la saison bredouille.

Car, après ce troisième revers en quatre matches au Parc, l'équipe de la capitale (1re, 75 points) ne compte plus que cinq unités d'avance sur Marseille (2e, 70 pts) et neuf sur Lens (3e, 66 pts), qui a un match en moins.

Avec encore cinq journées à jouer, le chemin vers un potentiel 11e titre de champion record semble interminable même si les obstacles à franchir (Troyes, Ajaccio, Auxerre, Strasbourg et Clermont) sont largement à la portée des stars parisiennes, sur le papier.

"On est premier depuis la première journée, il y a cinq matches pour ne pas perdre la tête et continuer dans notre travail", a souligné Campos.

"C'est dur quand on perd un match comme ça, j'attends de tout le monde une réaction, des joueurs, du staff, de tous les gens qui travaillent au PSG", a-t-il ajouté, l'air grave.

De son côté, l'entraîneur Christophe Galtier, englué par ailleurs dans une affaire extra-sportive car soupçonné d'avoir eu des propos discriminatoires lorsqu'il dirigeait Nice, a souligné que ses joueurs, rapidement réduits à dix, avaient mal commencé la partie.

Dimanche, le technicien a opté pour une défense et un milieu à quatre avec l'Espagnol Carlos Soler en meneur, titularisé pour la 4e fois, mais encore une fois inexistant.

Avant le match, Galtier avait déploré le travail de son milieu de terrain à Angers, et notamment le faible nombre de ballons arrivant dans les pieds de Kylian Mbappé et Lionel Messi. Mais un système en 4-4-2 dans lequel les joueurs ses joueurs ont semblé perdus.

"Manque de concentration" 
"Je suis passé à quatre derrière et j'ai ajouté un milieu, en espérant avoir plus de relations techniques à l'intérieur du jeu, mais ça n'a pas été le cas", a analysé le coach, et "quand il y a autant de déchet technique sur un début de match, alors qu'il n'est pas question de fraîcheur à ce moment de la rencontre, c'est qu'il y a eu un manque de concentration de plusieurs joueurs", a-t-il poursuivi.

Dès le début de la rencontre, ils ont perdu les duels et ont été largement dépassés en défense, notamment sur les deux premiers buts lorientais (15e, 39e). "Quand on fait l'entame que l'on fait, on ne peut pas avoir plus que ce que l'on a eu", a-t-il avancé.

Une faillite collective, mais aussi individuelle: "Il faut une prise de conscience collective et individuelle, trop de joueurs sont en-dedans. Il y a trop de joueurs en deçà de leur niveau", a commenté Galtier.

La plupart des joueurs n'y sont plus, à part le gardien Gigi Donnarumma ou encore Danilo Pereira, qui a évolué au milieu et en défense dimanche. Leo Messi et Kylian Mbappé ont joué par intermittence, comme souvent, et les autres n'y étaient pas.

A l'instar d'Achraf Hakimi: très tendu dès le début du match, le Marocain, par ailleurs mis en examen pour viol, a été rapidement exclu après un deuxième carton jaune (20e).

Au delà des joueurs, Galtier est de nouveau dans le viseur des critiques. Interrogé sur la situation du coach, avec lequel Campos est venu l'été dernier, le conseiller football a assuré être "sûr" que les joueurs lui faisaient toujours confiance. "On est tous ensemble et c'est ça que je veux dire aux supporters".

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Achraf Hakimi
Marocains du monde Jeux olympiques 2024
Marocains du monde Achraf Hakimi

1 commentaires /

  • Abou imane
    Le 02 May. 2023 à 09h03
    Galtier , Louis Campos et Messi sont "les tomates pourries du cajot" du PSG.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous