Filinfo

Foot

Ligue 1: le PSG et Galtier, vingt jours pour sortir de la crise

© Copyright : DR
En pleine crise, le Paris Saint-Germain et son entraîneur Christophe Galtier ont trois matches de Ligue 1, contre Lille dès dimanche (13h00), puis Marseille et Nantes, pour se redresser et tenter d'arracher ensuite en Bavière la qualification au Bayern Munich en Ligue des champions.

Le PSG n'a jamais perdu quatre rencontres d'affilée depuis l'arrivée des Qataris, à l'automne 2011. La révolte est obligatoire contre le Losc, pour ne pas laisser l'OM, deuxième à cinq points, se rapprocher et rêver d'une balle de set le 26 février dans le classique.

Paris doit surtout relancer la machine dans l'espoir de renverser l'ogre bavarois en huitième de finale retour, après la déconvenue au Parc des Princes mardi (0-1).

Éliminé de la Coupe du France, justement chez son grand rival marseillais (2-1), le PSG a au moins "aéré le calendrier", image Galtier, et disposera de deux semaines complètes de travail, une avant le classique au Vélodrome, et une avant la réception de Nantes.

"Dans ces moments difficiles, je ne le cache pas, il faut se réfugier dans le travail, et encore plus", insiste le technicien, fragilisé après les trois défaites de son équipe.

Hakimi forfait 
Les séances d'entraînement à venir "seront les bienvenues, en espérant que les joueurs absents depuis un moment puissent réintégrer le groupe et travailler, travailler, travailler", martèle le coach.

L'entraîneur espère récupérer les joueurs victimes de "petits bobos pour Marseille et Nantes" le 4 mars.

Privé de Nordi Mukiele, Renato Sanches et Fabian Ruiz contre le Bayern, Galtier venait seulement de récupérer Kylian Mbappé, entré pour la dernière demi-heure, mais absent lors des défaites précédentes, à Marseille (2-1) en Coupe de France et à Monaco (3-1), en L1.

Marco Verratti et Presnel Kimpembe aussi reviennent de blessure, et Achraf Hakimi souffrait du muscle ischio-jambier gauche contre les Munichois et n'est resté sur le terrain qu'une mi-temps. Le latéral marocain est forfait contre le Losc.

Enfin le capitaine Marquinhos, touché à la cuisse gauche, est incertain pour le match de dimanche dans le Nord.

Malgré les absences et les incertitudes, Galtier doit trouver le moyen de relancer son équipe, car s'il a encore un peu de marge en L1, le PSG est au bord du vide en Ligue des champions.

Le riche propriétaire qatari encaisserait mal un nouvel échec en huitièmes de finale, comme l'an dernier face au Real Madrid (1-0/1-3).

Galtier, position inconfortable 
La conquête de la C1 reste l'"obsession" du club parisien, pour reprendre le mot du prédécesseur de Galtier, Mauricio Pochettino. Les matches contre Lille, l'OM et Nantes doivent notamment servir à retrouver un jeu collectif en vue de réussir l'exploit à l'Allianz Arena, où le PSG s'était imposé 3-2 il y a deux ans en quarts de finale.

En cas d'échec à Marseille et en C1, Galtier se retrouverait dans une position très inconfortable.

Quand on l'interroge sur sa situation, il répond par une pirouette: "J'ai mis l'anti-cernes", plaisantait-il avant le match contre le Bayern.

"Je mets complètement de côté tout ce qu'on peut dire sur moi, je respecte ce qui est dit, mais c'est plus important ce qu'il se passe dans le vestiaire et la manière dont on se prépare", lançait-il.

Avant d'affronter le Losc, qu'il a conduit au titre de champion de France voilà un an et demi, Galtier a dû aussi déminer le début de polémique déclenché par les photos de Neymar à une soirée poker puis dans un fast-food. Ces "posts" venaient peu après les propos de Mbappé sur le "bien manger et bien dormir".

"Pas d'amalgame", renvoie-t-il, et si Galtier laisse entendre que la photo du "McDo" n'était pas une bonne idée, le Brésilien "a le droit" de jouer au poker un jour de repos. Le coach compte sur son brelan Lionel Messi, Mbappé, Neymar pour lancer l'opération reconquête.

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Achraf Hakimi
Marocains du monde Jeux olympiques 2024

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous