Filinfo

Foot

PSG: quand un pseudo-journaliste met en doute l'hygiène de vie d'Achraf Hakimi

Achraf Hakimi après son premier but avec le PSG, samedi 24 juillet 2021. © Copyright : DR
Si Achraf Hakimi a, depuis son arrivée au PSG cet été, pleinement répondu aux attentes placées en lui, il est aujourd'hui montré du doigt pour une supposée mauvaise hygiène de vie. Derrière cette grave accusation, Daniel Riolo qui n’en est pas à son premier commentaire du genre et qui est largement décrié.
A
A

Dimanche dernier, le Paris Saint-Germain a fait match nul (0-0) sur la pelouse de l'Olympique de Marseille pour la première fois de la saison. Une rencontre marquée par l'expulsion d'Achraf Hakimi pour un tacle en retard sur Cengiz Ünder, la star des Lions étant le dernier défenseur (57e).

À lire aussi: Vidéo. Ligue 1: premier Classique, premier carton rouge pour Achraf Hakimi

Bien que la pauvre performance des Parisiens est collective, c'est le Lion de l'Atlas qui a été pointé du doigt par le consultant de RMC Sport, Daniel Riolo. 

En plus d'avoir critiqué Hakimi sur son niveau de jeu, Riolo s'est permis d'accuser le latéral droit d'avoir une mauvaise hygiène de vie. “Hakimi a découvert Paris. S’il ne se ressaisit pas, il va couler. Il profite bien de la vie parisienne. C’est donc pour ça qu’il est nettement moins bon en ce moment. Et je ne parle même pas de la photo qu’il a postée sur les réseaux sociaux, sur laquelle il pose avec des mecs qui ont un flingue. C’est un délire incroyable”, a lâché le Franco-italien.

Le consultant, connu pour ses critiques acerbes et souvent injustifiées, fait d'ailleurs référence a une photo fuitée récemment sur la toile et sur laquelle on voit Hakimi s’afficher avec une arme à la main dans un club de tir parisien, accompagné de quelques amis: Ciryl Gane (champion UFC), Tchaga (coiffeur) et Nassim Lyes (acteur).

Ce n'est pas la première fois que Daniel Riolo s'en prend aux joueurs marocains. En 2019, c'est avec Younès Belhanda, qui venait à l'époque d'arriver à l'OGC Nice, qu'il a voulu polémiquer en tenant des propos concernant sa pratique religieuse. L'année d'avant, et à l'occasion de la Coupe du monde, l'homme de 51 ans avait pronostiqué une lourde défaite du Maroc face à l'Espagne. “Entre l’Espagne et le Maroc, c’est trois buts d’écart minimum”, avait-t-il déclaré et ce à quoi Medhi Benatia avait d'ailleurs violemment répondu. 

À lire aussi: Vidéo. Mehdi Benatia traite un journaliste français de fasciste

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous