Filinfo

Foot

C1: l'Atlético Madrid termine en tête du groupe E après sa victoire contre la Lazio

Diego Simeone. © Copyright : AFP
Eliminé prématurément l'an passé, l'Atlético Madrid s'est assuré de terminer premier du groupe E mercredi en dominant la Lazio (2-0), également qualifiée, lors de l'ultime journée de la phase de poules de Ligue des champions, grâce notamment à un nouveau but d'Antoine Griezmann.

Forts de cette onzième victoire consécutive de la saison à domicile toutes compétitions confondues, les Colchoneros (1er, 14 points) devancent leur adversaire du soir, également qualifié pour les huitièmes de finales.

Une première depuis 2016/17, après quatre qualifications de suite à la deuxième place de son groupe entre 2018-2022.

Les deux équipes étant qualifiées au coup d'envoi, l'Atlético n'avait besoin que d'un match nul pour conserver la tête.

Mais il a montré un visage joueur et séduisant, incarné comme souvent par Antoine Griezmann, de nouveau déterminant.

Griezmann à deux pas du record 

L'attaquant français, positionné aux avant-postes aux côtés de Correa, a été plutôt discret mais était encore au bon endroit au bon moment pour ouvrir le score dès la 6e minute à la réception d’un centre de Lino (6e, 1-0).

Une cinquième réalisation en six rencontres de C1 cette saison qui fait de lui le co-meilleur buteur de la compétition avec Erling Haaland, Rasmus Hojlund et son compère Alvaro Morata.

Elle le rapproche surtout un peu plus de son "obsession" actuelle: devenir le meilleur buteur de l'histoire de son club. Avec 171 buts, il n'est plus qu'à deux longueurs d'égaler le record de la légende espagnole Luis Aragonés (173).

Sûrement avec cette marque en tête, le champion du monde 2018 a oublié ses coéquipiers pour tenter une frappe en bout de course qui a fini en tribune (43e).

"Grizou", qui continue de creuser un écart abyssal avec ses concurrents en tant que meilleur buteur rojiblanco en C1 (31), est finalement sorti par précaution à la mi-temps alors que l'Atlético avait le match en main.

Indispensable au jeu de son équipe et sur un nuage depuis la Coupe du monde 2022 au Qatar, le Maconnais avait jusqu'ici disputé la quasi-totalité des matchs des Colchoneros en intégralité.

Sa sortie n'a pas contrarié les plans de Diego Simeone, qui a pu exulter une deuxième fois après une demi-volée en pleine lucarne du droit  de Samuel Lino (51e, 2-0), parfait dans son rôle de piston gauche depuis son retour de prêt de Valence cet été. L'ailier brésilien est impliqué sur cinq buts en quatre matchs de C1 (2 buts, 3 passes).

Le coach argentin s'est même permis de faire tourner, lançant notamment Memphis Depay (entré à la place de Griezmann), Alvaro Morata et Koke, et les deux formations ont eu l'impression de se satisfaire du résultat.

Contrairement au match aller, où un but rocambolesque du gardien laziale Provedel sur corner dans le temps additionnel avait permis aux Italiens d'accrocher le nul (1-1), il n'y a pas eu d'ultime rebondissement pour Mattéo Guendouzi et ses coéquipiers.

Les deux équipes attendent désormais leurs futurs adversaires en huitièmes de finale dans le tirage au sort qui doit avoir lieu lundi, où l'Espagne comptera donc quatre représentants (Real Madrid, FC Barcelone, Atlético Madrid et Real Sociedad).

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Atlético de Madrid

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous