Filinfo

Foot

Transfert d'El Kaabi: le Racing touche le jackpot

© Copyright : Adil Gadrouz
Ayoub El Kaabi est un nouveau joueur du club chinois Hebei Fortune. La Renaissance sportive de Berkane a trouvé un accord pour vendre sa star, au grand bonheur du Racing de Casablanca, son club formateur. Voici pourquoi...
A
A

Le Racing de Casablanca peut se frotter les mains. En tant que club formateur d'Ayoub El Kaabi, le club relégué cette saison en Botola 2 touchera 25% des 6 millions d'euros que la RS Berkane recevra du Hebei Fortune. 

Selon nos sources, lors des négociations entre Berkane et Abdelhak Rizkallah, le président du RAC, ce dernier avait exigé un haut pourcentage à la revente. Désormais, le Racing aura 1.5 million d'euros, pour se refaire une beauté et essayer de retrouver l'élite dès la saison prochaine. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Pogba est toujours une priorité pour la Juventus

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Vidéo: la RSB perd, mais garde espoir

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

En direct: AS Vita Club-RSB à 17h


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps