Filinfo

Foot

FRMF: "Aucun changement dans le contrat d'Hervé Renard"

Le sélectionneur national, Hervé Renard et le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa. © Copyright : DR
La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et l'entraîneur national, Hervé Renard, viennent de couper court aux rumeurs circulant depuis ces derniers jours et faisant état d'une révision de contrat de ce dernier ainsi que d'une augmentation de salaire. "Faux", affirment-ils.
A
A

Le contrat d'Hervé Renard avec la FRMF n'a pas connu de changement et son salaire n'a pas été revu à la hausse. C'est ce qu'affirme l'instance footballistique nationale, ce vendredi 3 février, sur son site internet.

«L'entraîneur Hervé Renard confirme qu'il n'y a pas eu de changement dans le contrat le liant jusqu'en 2018 à la Fédération royale marocaine de football. Son contrat ne lui permet aucune augmentation de salaire après la qualification de l'équipe nationale pour les quarts de finale de la CAN au Gabon. Et, ce contrairement à ce qui a été avancé récemment par de nombreux journaux», écrit la fédération sur site web.

Pour rappel, des médias ont rapporté que Renard aurait vu son salaire augmenter de 200.000 dirhams, passant de 600.000 à 800.000 DH. 

Par Khalid Mesfioui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018. Pourquoi le Maroc a quitté tôt la compétition

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Gérard Piqué impressionné par les Lions de l'Atlas

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

L'Espagne c'est costaud partout


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double