Filinfo

Marocains du monde

Bencharki parti pour tout casser?

© Copyright : DR
Achraf Bencharki fait déjà parler de lui en France. L'entraîneur du Racing Club de Lens est optimiste concernant l’avenir du Lion de l’Atlas, qui a fait sa première apparition avec les Sang et Or le week-end dernier.
A
A

La première apparition d'Achraf Bencharki sous les couleurs du RC Lens a fait réagir son entraîneur, Philippe Montanier: "Il va devoir se mettre au diapason de la Ligue 2, mais on voit bien que c’est un bon joueur de foot, qui sait décrocher, faire la dernière passe, et adroit devant le but. Il lui faudra certainement un temps d’adaptation".

Avis très favorable de la part du coach lensois qui a intégré pour la première fois l’attaquant marocain dans son équipe, lors de la rencontre contre Sochaux le week-end dernier (victoire 2-0). Rentré à la 67e minute, l’ancien Wydadi a fait bonne impression. Une prestation encourageante avant peut être une bonne saison pour sa première expérience européenne.

Prêté avec option d’achat par Al Hilal, Achraf Bencharki est un des principaux artisans du titre continental du Wydad de Casablanca l'an dernier. Avec Lens, l'objectif est moins prestigieux mais tout aussi excitant, la remontée en Ligue 1.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Un club français teste El Kaoutari

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue 1

Vidéo. Rachid Alioui encore buteur

Marocains du monde France
Marocains du monde France

2 marocains dans le onze-type de Ligue 1


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech