Filinfo

Foot

Cavani victime d’un bradage au PSG ?

© Copyright : DR
Kiosque360. Le PSG souhaite se séparer du meilleur buteur de son histoire, Edinson Cavani. El Matador a trouvé un accord avec l'Atletico Madrid, mais rien n’est encore fait.
A
A

Le PSG cherche, sans aucun doute, à se séparer d’Edinson Cavani. Le contrat du meilleur buteur de l'histoire du Paris Saint-Germain (196 buts) expire en fin de saison. Thomas Tuchel ne compte vraisemblablement plus sur lui. Qui plus est, le club n’a toujours pas proposé une prolongation du contrat à l'Uruguayen, alors que les dirigeants de l'Atletico Madrid surveillent cette situation depuis quelques mois.

"L'intérêt des Colchoneros est connu depuis un moment. Il semble s'être concrétisé par une offre ferme", rapporte Le Figaro dans un article de ce lundi 23 décembre. C’est le fameux Gianluca Di Marzio qui a fait l’annonce. Ce journaliste de Sky Sports Italia explique que Cavani s'est mis d'accord avec le club espagnol sur la base d'un contrat de trois ans.

«Rappelons que, comme tous les joueurs en fin de contrat en juin prochain, Cavani pourra négocier librement avec le club de son choix dès le 1er janvier en vue d'un départ pendant l'intersaison, sans indemnité de transfert», explique Le Figaro. Ceci dit, il semble que l'Atletico Madrid espère avoir le Matador dès le mercato hivernal, afin de pallier l'absence de Diego Costa et les limites d'Alvaro Morata.

Il faudra donc trouver un accord autour d'une indemnité de transfert avec le PSG, ce qui imposera au club espagnol de vendre pour avoir des liquidités. Le quotidien confirme par ailleurs l'accord entre Cavani et l'Atlético, en précisant que «le PSG est ouvert à l’idée de laisser partir Cavani dès cet hiver». Reste à savoir à quel prix. "S'il pourrait être enclin à faciliter la vie d'un joueur qui a tant donné au club, Leonardo (directeur sportif du PSG, Ndlr) n'est sans doute pas prêt à faire de trop gros cadeaux à l'Atletico et attendra une contrepartie", ajoute Le Figaro

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous