Filinfo

Foot

Coupe de la CAF: Mhamed Fakhir, premier bénéficiaire de la qualification du Raja en quarts

M'hamed Fakhir. © Copyright : DR
Kiosque360. En surclassant le club égyptien des Pyramids, dimanche pour le compte du quatrième match de la phase de poules de la Coupe de la CAF, le Raja est assuré d’empêcher un chèque de 350.000 dollars de la CAF. Une manne qui pourrait profiter en premier lieu à M’hamed Fakhir.
A
A

Le bonheur des uns fait aussi le bonheur des autres. C’est notamment le cas de l’entraineur M’hamed Fakhir, qui s’est certainement réjoui de la qualification dimanche du Raja de Casablanca pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF. Grâce à cette qualification, les Aigles verts sont assurés d’empocher la somme de 350.000 dollars promise par la Confédération africaine de football (CAF) aux clubs qualifiés pour les quarts de finale de cette compétition, rapporte le quotidien Al Akhbar du mardi 13 avril.

M’hamed Fakhir, qui attend toujours que le Raja lui verse le reste de ses impayés suite à un litige qui l’opposait à son ancien club, à savoir la somme de 170.000 dollars, espère bien pouvoir récupérer son dû grâce à la qualification des Verts. Le Raja pourrait d’ailleurs empocher beaucoup plus que les 350.000 dollars en cas de qualification pour les demi-finales de la compétition, précisent nos confrères arabophones.

Rappelons que le Raja n’a pas fait de cadeau, dimanche, aux Égyptiens de Pyramids en les surclassant par trois buts à zéro sur leur propre terrain. Les trois pions ont été inscrits par Fabrice Ngoma, Ben Malango et Soufiane Rahimi. Jusqu’ici les Aigles verts ont effectué un sans-faute en remportant quatre victoires en autant de matchs. Ils ont marqué huit buts en phase de poule sans en encaisser aucun.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Abdesalam Ouaddou
Foot M'hamed Fakhir

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous