Filinfo

Foot

Le Raja en tête de liste des clubs ayant le plus de litiges

© Copyright : DR
Kiosque360. Un nouveau rapport de la FRMF vient d’établir une liste des clubs qui traînent le plus de litiges. Le Raja trône en tête du top 5 des clubs ayant un grand nombre de dossiers de plaintes.
A
A

Cinq clubs sont très fortement critiqués par un nouveau rapport de la commission de contrôle et de gestion au sein de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à cause du nombre très important de dossiers reçus par la commission des litiges les concernant. Il s’agit, selon l’édition du 30 mars du quotidien Al Ahdath Al Maghribia, du Raja de Casablanca, l’Ittihad de Tanger, le Moghreb de Tétouan, le Chabab Al Hoceima et le Kawkab de Marrakech.

Ces cinq formations détiennent le record du nombre de plaintes déposées par l’un de leurs anciens joueurs ou entraîneurs, mais aussi par un membre du staff médical ou encore un autre club pour non-respect des contrats. D'ailleurs, ce malheureux classement a déjà coûté beaucoup d’argent à ces clubs. Ils n'ont pas obtenu les deux premières tranches de la prime relative à la transmission télé, d’un montant de 4 millions de dirhams. 

Avec la crise actuelle, les clubs marocains se sont retrouvés dans une situation financière délicate à la suite de la suspension des compétitions pour endiguer la propagation de l’épidémie du coronavirus. Suite à quoi 6 clubs ont demandé à la FRMF de leur trouver un arrangement dans l’optique de bénéficier intégralement de la troisième et dernière tranche (2 MDH) de la prime des droits de la transmission télé.

Ces formations n’arriveraient plus, selon elles, à verser les salaires de joueurs, entraîneurs et autres collaborateurs dans un avenir très proche. Ce qui est très logique, sachant que les budgets des clubs dépendent de la vente des billets de matchs et surtout des recettes de la publicité et du sponsoring des entreprises.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous