Filinfo

Foot

Sénégal-Algérie, le calme avant la tempête

© Copyright : DR
Sénégal-Algérie est assurément le premier grand choc de cette 32e Coupe d'Afrique des Nations. En prélude à cette rencontre entre les deux premiers du groupe C, les sélectionneurs de ces deux favoris du tournoi ont refusé la surenchère.
A
A

C'est un choc attendu par tous les amoureux du football qui se joue au Caire entre le Sénégal et l'Algérie. Les deux premiers du groupe C ont rendez-vous au Stade du 30 juin à 18 heures, pour ce qui constitue l'affiche la plus alléchante de ce début de Coupe d'Afrique des Nations. Le vainqueur assurera sa place en huitièmes de finale.

Présents en conférence de presse mercredi, Djamel Belmadi et Aliou Cissé ont surtout cherché à évacuer la pression.
Le sélectionneur algérien reconnaît que "le match face au Sénégal est attendu par tout le monde. Deux équipes avec du potentiel et d'excellents joueurs, qui ont bien débuté la compétition. C'est un match important mais pas décisif."

Lire aussi: Vidéo. L'Algérie impose sa loi au Kenya

S'il n'est effectivement pas décisif, ce match devrait permettre d'en savoir un peu plus sur deux favoris désignés de la CAN, une étiquette que refuse le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé: "c'est devenu une obsession cette histoire de favori. Il faut se concentrer sur l'équipe. Nous sommes conscients de nos forces, nous avons les individualités pour faire la différence".

À l'instar de Sadio Mané, privé du premier match remporté par les siens face à la Tanzanie (2-0) pour suspension: "Le retour de Sadio Mané peut nous apporter un plus. Il fait partie de nos leaders. Il est prêt", confirme Cissé.

Le retour du récent vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool n'effraie cependant pas Djamel Belmadi: "Mané va arriver frais. La récupération est un élément essentiel pour être performant. Il va être frais. Qui nous dit qu'Aliou va l'aligner ? Son équipe a gagné sans lui. Ne se concentrer que sur les individualités, ce n'est pas la meilleure des manières de préparer un match".

Les individualités sont aussi nombreuses côté algérien, mais comme son homologue, Aliou Cissé refuse de se focaliser sur ces joueurs: "Il n'y a pas de plan anti Mahrez ou Brahimi ou Feghouli. Ce qui nous intéresse c'est d’aborder le match avec lucidité", nous explique le Sénégalais.

Lire aussi: Vidéo. Le Sénégal s'impose contyre la Tanzanie

Le mot de la fin au sélectionneur algérien qui lorsqu’une journaliste sénégalaise l'a questionné sur son onze de départ a répondu avec malice: "mon équipe je vous la donnerai pas… par contre, je peux vous donner la vôtre !” Une séquence savoureuse avant de retrouver les Lions de la Teranga à 18 heures, pour le compte de la deuxième journée du groupe C.

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Riyad Mahrez
Foot Riyad Mahrez

Riyad Mahrez, un Fox aux dents acérées

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Mustapha Hadji: “Nous avons fait de mauvais choix”

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Comment les Fennecs ont fêté leur qualification


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF