Filinfo

Foot

Vidéo. L’Ouganda surprend la Côte d’Ivoire

Adversaire du Maroc dans le groupe D de la CAN 2019, la Côte d'Ivoire s'est laissé surprendre par l'Ouganda, ce soir en match amical aux Émirats arabes unis.

80e nation au classement FIFA, l’Ouganda a vaincu la Côte d’Ivoire (1-0), ce soir à Abou Dhabi. Pourtant, les Éléphants, avaient tranquillement vaincu les Comores (3-1), la semaine passée.

Des joueurs comme Max-Alain Gradel, Jonathan Kodjia et Nicolas Pépé étaient titularisés. Le milieu offensif ougandais Farouk Miya a inscrit l’unique but de la rencontre sur penalty après une main de Serge Aurier.

Un dernier match amical attend les Éléphants, mercredi, face à la Zambie, prochaine adversaire des Lions de l’Atlas (demain à 17h30 à Marrakech).

La Côte d’Ivoire est l’adversaire du Maroc dans le Groupe D de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) tout comme l’Afrique du Sud et la Namibie.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Le "cas" des Lions de l'Atlas intrigue partout

Foot Algérie
Foot Algérie

La presse algérienne encense Djamel Belmadi

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Accueil triomphal à Dakar pour les Lions de la Téranga


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse