Filinfo

Foot

Mondial féminin: l’essentiel de la conf’ du coach des Lionnes de l’Atlas avant la Corée du Sud

Reynald Pedros, sélectionneur national. © Copyright : DR
Reynald Pedros, sélectionneur des Lionnes de l'Atlas, s'est exprimé en conférence de presse, ce samedi 29 juillet, à la veille du match décisif contre la Corée du Sud. «Le plus important, insiste-t-il, est d’avoir les trois points» de la victoire.

La sélection féminine du Maroc doit être plus efficace et éviter les erreurs défensives pour prétendre à un bon résultat, dimanche à Adelaïde, contre la Corée du Sud, lors du match de la deuxième journée (groupe H) du Mondial, a affirmé le sélectionneur national, Reynald Pedros.

«C'est important de continuer à travailler et de gommer ces petits points négatifs défensifs contre l'Allemagne, et être efficaces», a préconisé Pedros, samedi en conférence de presse d’avant-match.

«Je pense qu’avec nos qualités, notre travail et un peu de réussite et si nous arrivons à corriger les erreurs individuelles que nous avons commises au premier match, notamment dans notre surface, nous pouvons rivaliser avec la Corée et estimer pouvoir avoir un résultat», a-t-il souligné.

«Nous sommes dans la même situation que la Corée puisque nous avons aussi perdu notre premier match. Je crois que les bases de travail sont simples: être plus efficace dans notre surface pour défendre, et faire en sorte d’être plus efficace quand nous avons des situations dans la surface adverse», a analysé le technicien.

Pour Pedros, le groupe n’est plus affecté par le résultat du premier match et sait bien que la qualification se joue sur trois rencontres.

«Ce sera un match différent. Je pense que l’appréhension est passée: c’était un premier match de Coupe du monde contre l’Allemagne, un match difficile contre une nation qui joue pour gagner cette Coupe du monde. Maintenant nous avons un adversaire qui est moins renommé que l’Allemagne, mais qui est difficile», a-t-il affirmé, mettant en avant le travail mental accompli après la première rencontre.

«C'était important de dédramatiser le résultat contre l’Allemagne, de faire comprendre à l’effectif qu’il y avait trois matches et que même si nous perdons ce premier match, nous avons quand même deux autres pour essayer de se qualifier. C'était également important de retourner au travail et d’être très positif, parce qu’il faut l’être», a précisé Pedros.

«Il y avait des choses qui n’ont pas été (bien) et on l’a montré du doigt avec les joueuses. Il y a des choses qui ont été plutôt bien et ça aussi il faut le montrer. Donc nous avons fait un bilan de tout ça très rapidement, puis nous sommes partis au travail en expliquant que le plus important est le match à venir contre la Corée, pour mettre tout en œuvre afin d'avoir trois points», a-t-il expliqué.

De son côté, Salma Amani, joueuse de l’équipe nationale, a assuré que la défaite contre l’Allemagne est de l’histoire ancienne et que le plus important est de se focaliser sur les deux prochaines rencontres.

«Certes nous avons eu une lourde défaite contre l’Allemagne, mais nous n'avons pas trop de temps de cogiter parce qu’il y a deux autres matches juste après…. donc nous nous sommes vite remis au boulot», a-t-elle affirmé.

«Aujourd’hui, nous sommes déterminées à gagner ces deux prochains matchs. Donc le moral va bien, le groupe se porte bien. Nous allons tout mettre en œuvre pour gagner les deux prochains matches», a-t-elle dit.

En prenant part à la 9e édition de la Coupe du monde féminine de football (20 juillet - 20 août en Australie et en Nouvelle Zélande), la sélection marocaine est devenue la première équipe arabe à participer à une phase finale du Mondial dames.

Par Le360 (avec MAP)

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous