Filinfo

Marocains du monde

Lions de l’Atlas, Hervé Renard, Walid Regragui... Abderrazak Hamdallah se lâche

© Copyright : DR
Meilleur buteur d’Al-Ittihad en Arabie saoudite, cette saison, le Lion de l’Atlas, Abderrazak Hamdallah s’est exprimé sur son absence en équipe nationale depuis plusieurs années. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’y est pas allée de main morte.

L’attaquant marocain, Abderrazak Hamdallah, a accordé une interview à la chaîne YouTube de l’ancien journaliste de BeIN Sports, Khalid Yassine, sur son absence de la sélection marocaine depuis plusieurs années malgré ses performances constantes avec ses clubs respectifs.

«Je blâme coach Walid Regragui en raison de ma participation à seulement une seule mi-temps dans les matchs après la Coupe du Monde. Cette mi-temps était contre le Cap-Vert, qui est une équipe forte, et il m'a remplacé immédiatement après la fin de la première période», a-t-il pointé du doigt.

«Si je n’avais pas été joueur professionnel, je n’aurais pas évolué au haut niveau hors du Maroc pendant 12 ans, et il est possible d’y revenir après 3 ans», a souligné Hamdallah.

«Tous les meilleurs buteurs et attaquants des clubs de la Ligue saoudienne sont sélectionnés, sauf Hamdallah. Oui, je n’ai pas eu de chance lors de la dernière période avec l’équipe nationale, mais mes meilleures années ont été avec Badou Zaki», a encore confié l’ancien attaquant de l’Olympique de Safi.

«Le passage d'Hervé Renard à la tête de l'équipe nationale de 4 années a été peu productif. Il ne m'a pas convoqué parce que je jouais dans les ligues du Golfe! Hervé Renard manque d'éthique en tant qu'entraîneur», a-t-il asséné.

«J'ai été appelé en équipe nationale marocaine en 2019 lorsque plusieurs joueurs marocains étaient déjà en Arabie saoudite… Certains joueurs de l’équipe nationale en 2019 semblaient indifférents, comme s'ils ignoraient le début imminent de la CAN dans 2 semaines...» a poursuivi Hamdallah.

«Je ne blâme jamais Faisal Fajr. Lorsque le penalty a été manqué, il y avait une réaction très négative de la part de l'entraîneur. Il y avait des cris dans le vestiaire d'une manière hystérique, comme si nous avions perdu la Coupe d'Afrique… Il ne croyait pas en moi et ne voulait pas que je fasse partie de son groupe, alors l'idée a commencé à germer en moi: si je ne suis pas apprécié ici, pourquoi continuer ?», a conclu le Lion de l’Atlas.

Pour mémoire, l’international marocain âgé de 33 ans, compte cette saison avec Al-Ittihad 24 buts et 5 passes décisives toutes compétitions confondues.

Par Anas Zabari

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Abderazzak Hamdallah
Marocains du monde Abderazzak Hamdallah

Officiel: Abderrazak Hamedallah rejoint Al Shabab

Marocains du monde Mercato

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous