Filinfo

Foot

l'Espagne célèbre la fureur rouge

© Copyright : DR
Les média espagnols ont laissé éclater leur joie après la victoire éclatante de la Roja face à la Croatie, finaliste du Mondial russe.
A
A

L’Espagne est en transe au lendemain de son triomphe magnifique face aux vice-champions croates (6-0) en Ligue des Nations. L’écrasante majorité des titres sportifs sont fous de joie.

Marca titre un grand "Bravoooooo" avec autant que o que de buts inscrits par les coéquipiers d’Isco. Le Catalan Sport dédie sa une à l’espoir Saúl Ñíguez avec le titre "le futur est ici" en référence à la nouvelle génération emmenée par le très talentueux Marco Asensio. "Comme ça, c'est un plaisir" renchéri As qui fait sans doute référence aux temps difficiles qu’a traversé la sélection en Russie.

Luis Enrique, qui démarre son parcours sur le banc de la Roja, était tout aussi euphorique. "C'était un jour spectaculaire, que nous ne pouvions pas imaginer", a-t-il déclaré en conférence de presse à l’issue de la rencontre.

L’Espagne a ainsi de nouveau triomphé, trois jours après son carton contre l’Angleterre (2-1). La Roja tente de se reconstruire après sa terrible élimination du Mondial russe par le pays hôte en 8e de finale, et l'épisode lopetegui.
 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot programme
Foot programme

CAN 2019, Ligue des Nations... Les matchs à ne pas rater

Foot Ligue des Nations
Foot Ligue des Nations

Ronaldo va-t-il arrêter la sélection?

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

L’incroyable stat de Luis Suarez


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent