Filinfo

Botola

Fakhir compte traîner le HUSA devant la FIFA

© Copyright : DR
Kiosque360. Considérant son éviction du HUSA comme un licenciement motivé par des raisons extra-sportives, l’entraîneur M’Hamed Fakhir compte saisir la Fifa pour faire valoir ses droits. Au temps du coronavirus, une nouvelle catastrophe financière guette le Hassania.
A
A

L’entraîneur M’hamed Fakhir attend toujours le verdict de la Commission des litiges de la Fédération royale marocaine de football. En cause, fakhir réclame à son ancien club, le Hassania d’Agadir, qu'il a entraîné moins de deux mois, une indemnité de 15 MDH pour rupture unilatérale et abusive de contrat, rapporte le quotidien Al Akhbar 8 avril.

L’avocat de Fakhir aurait demandé à la fédération d’accélérer le traitement du litige de son client avec son ancien club, avant de juger de l’opportunité de le porter ou pas devant la Fifa, surtout que le montant réclamé est astronomique au vu de la situation financière du HUSA.

Selon Al Akhbar, le dossier de Fakhir ne sera pas traité de sitôt en raison du nombre de litiges qui attendent d’être instruits par la fédération et qui sont prioritaires par rapport à celui du Hassania d’Agadir.

Cependant, l’avocat de Fakhir s’impatiente et cherche à obtenir une décision de la fédération avant de saisir la Fifa, où il tentera de prouver que le licenciement de son client est le résultat d’une décision politique, ce qui lui ouvrira la porte à une grosse indemnité, puisque l’instance mondiale de football interdit formellement de mélanger les considérations sportives avec la politique.   

Si Fakhir obtient gain de cause, il risque de mettre à mal le club dont les finances tanguent, particulièrement en raison des conséquences de l’épidémie du coronavirus qui a causé la fermeture du centre d'entraînement du club et mis au chômage le personnel.

En effet, les adhérents du club ont fait preuve de solidarité en aidant financièrement les petits employés du club, frappés par la crise. Mais pas de quoi faire reculer M’Hamed, qui n’aurait passé que quelques semaines à la tête du HUSA avant d’être renvoyé sous la très forte pression du public gadiri. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Coronavirus
Botola Flashback

2 commentaires /

  • Ahmed
    Le 13 Apr. 2020 à 18h22
    Aucun autre club ne pourrait engager Fakhir ; vu son mauvais comportement envers le RAJA et le HUSA
  • Commentateur
    Le 07 Apr. 2020 à 20h34
    Même pendant jay7a (padémie) ou les dons affluents de tout bords pour résister la la crise, cet homme ne pense qu'à trainer devant la FIFA une équipe qui lui a fait confiance (HUSA) comme il a fait auparavant avec le RAJA.
    Pathétique.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous