Filinfo

Foot

Dernière journée de la Botola Pro1: 5 clubs menacés de relégation

© Copyright : DR
Kiosque360. Le sort des cinq clubs de la Botola menacés de relégation sera scellé ce mardi à l’occasion de la trentième journée de la Botola. Quatre affiches ont lieu cette journée et concerneront tous les clubs menacés de descente en deuxième division.
A
A

Si le podium de la saison actuelle de la Botola est déjà connu, le sort des clubs qui seront relégués en deuxième division la saison prochaine ne l’est toujours pas. La trentième et dernière journée de la Botola, prévue mardi et mercredi, promet d’être alléchante. Mais c’est bien la journée de mardi qui scellera le sort des relégués, puisque les cinq clubs menacés de relégations joueront tous mardi, rapporte le quotidien Al Massae du mardi 27 juillet.

Le Moghreb Tétouan (MAT), le FUS de Rabat, le Rapide Oued Zem, le Youssoufia Berrechid et la Renaissance Zemamra joueront leur avenir au sein de l'élite. Lanterne rouge au classement, avec 29 points au compteur, la Renaissance de Zemamra accueillera sur sa pelouse le Rapide Oued Zem, quatorzième avec 32 points au compteur. Le FUS de Rabat, treizième avec 32 points au classement, va également tenter de se sortir de la mauvaise passe en croisant le Chabab de Mohammedia, déjà assuré du maintien.

Le Moghreb de Tétouan, douzième avec 32 points, jouera contre la Renaissance sportive de Berkane, solide quatrième du championnat. Vainqueur récemment du Difaâ hassani d’El Jadida, le Youssoufia de Berrechid, qui est toujours menacé de relégation, devra s’imposer face à l’Ittihad de Tanger pour tenter d'assurer son maintien en première division.

Quatre autres matchs auront lieu mercredi. Il s’agit du choc entre le Wydad et l’AS FAR, du MAS de Fès face au Raja de Casablanca, de l’OC Safi contre le MC Oujda et du Hassania d’Agadir face au DHJ.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous