Filinfo

Foot

La star de la Côte d'Ivoire craint le Maroc

© Copyright : DR
Nicolas Pépé, redoutable attaquant ivoirien, se méfie grandement des pensionnaires du Groupe D et plus précisément du Maroc, dont il fait le favori.
A
A

Nicolas Pépé, grand espoir ivoirien, estime que le groupe D de la CAN 2019, qui compte le Maroc, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et la Namibie est le groupe de la mort. "Le Maroc est favori, l’Afrique du Sud, c’est costaud et face à la Namibie, ce ne sera pas facile", lance l’attaquant dans un entretien accordé à RFI.

Celui qui jouera sa toute première CAN, cet été en Égypte, estime que pour gagner "il faudra battre les meilleurs".

Et chez les Lions de l’Atlas, le Lillois est particulièrement fan de Sofiane Boufal. "Lorsqu’on rejoignait le groupe pro d’Angers (il était au centre de formation, NDLR), Sofiane était celui qui nous inspirait le plus, par sa technique. Boufal a l’art d’éliminer des défenseurs assez facilement. Pour moi, il était alors une source d’inspiration. Je continue d’ailleurs à suivre ce qu’il fait", lance Pépé admiratif.

Celui qui a remporté l’édition 2019 du Prix Marc-Vivien Foé (meilleur joueur africain du Championnat de France de football), est le deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec 22 réalisations en 37 matchs. Il est aussi le deuxième meilleur passeur décisif avec 11 passes. Il a notamment permis à Lille de finir dauphin du PSG et de se qualifier en Ligue des Champions.

 

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Côte d'Ivoire sous une forte chaleur

Foot Droits TV
Foot Droits TV

La SNRT se dédouane de la non-diffusion de la CAN 2019

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Mohamed Salah envoie l'Égypte en huitièmes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les quatre obstacles de Maroc-Côte d’Ivoire

La SNRT s’explique au Parlement sur la CAN

Benzarti négocie un nouveau salaire

Van de Beek ferait l'affaire du Real

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match