Filinfo

Foot

L'inquiétante inefficacité des Lions en attaque

© Copyright : DR
Nos attaquants ne marquent plus. Depuis la Coupe d'Afrique des Nations 2019, la stérilité offensive des Lions se fait fortement sentir. Mais comment y remédier?
A
A

Jawad El Yamiq face à la Libye (1-1), Walid El Karti contre le Niger (1-0), Zouhair Feddal face au Burkina Faso (1-1)… chez les Lions, les buts d’attaquants se font rares. Cette stérilité offensive est un vestige de l’ère Renard, mais persiste malgré l’avènement de Vahid Halilhodzic.

Youssef En-Nesyri (8 matchs joués en Liga, 0 but), Nordin Amrabat (5 matchs en championnat saoudien, 0 but), Walid Azaro (1 match avec Al Ahly, 0 but)…aucun d’entre eux n’est parvenu à tirer son épingle du jeu.

Et même ceux qui affichent des statistiques satisfaisantes en clubs comme Oussama Idrissi (6 buts en 9 matchs avec l’AZ Alkmaar), Hakim Ziyech (4 buts en Eredivisie) et Rachid Alioui (4 buts en 9 matchs avec Angers) n’ont rien pu y faire (avec notamment un penalty raté contre le Burkina Faso pour le deuxième.

Faible entente, manque de précision dans le dernier geste, maladresse, déchets, les attaquants semblent toujours se chercher, alors que Coach Vahid n’a pas encore désigné ses titulaires indiscutables.

Mais que faut-il faire face à cette sécheresse offensive? Rappeler Abderrazzak Hamdallah, l’attaquant marocain le plus prolifique de ces dernières années (34 buts en 26 matchs en 2018-2019)?

Seulement, cette saison, Hamdallah n’a inscrit qu’un seul but en 4 apparitions en championnat saoudien. Ce relâchement, l’impact médiatique de ses récentes non-sélections, et ses sorties, rendent-elles son retour chez les Lions plus compliqué? Peut-être pas.

Si les stats du joueur ne sont pas aussi flamboyantes cette saison, c’est parce qu’il a longuement traîné une blessure à la cuisse. De plus, Hervé Renard, avec qui il avait un différent, n’est plus sélectionneur national. Le joueur n’a jamais fermé la porte aux Lions et le dialogue peut toujours être rétabli.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Faouzi Lekjaâ hausse le ton et charge le staff technique

Foot Éliminatoires CAN 2021
Foot Éliminatoires CAN 2021

Burundi-Maroc: un long et fatiguant voyage attend les Lions

Foot Maroc-Mauritanie
Foot Maroc-Mauritanie

Pourquoi les Marocains n’aiment plus les Lions de l'Atlas?


1 commentaires /

  • rochd
    Le 12 Oct. 2019 à 16h59
    Je ne sais pas si les locaux manquent vraiment de conditions physiques,seul une confrontation entre les locaux de Ammouta et celle de Wahid peut nous éclairer en réalité.Les locaux doivent avoir leur chance malgré tout .Ahmad Faras ,Timoumi, Allal,Hazzaz etc ...étaient des locaux non!!!!! Merci de publier.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Qui remportera la Coupe du trône 2019?

A nous les Hirondelles du Burundi !

Le football sans le sou?

55e triplé pour Cristiano Ronaldo

Premier vrai test pour Halilhodzic

La VAR déjà contestée

L’UAFA sanctionne le Raja

Un adieu zlatanesque à la MLS

Halilhodzic règle ses comptes

L'athlétisme a mal à sa DTN