Filinfo

Foot

Ligue 1: Le PSG et Hakimi tenus en échec par Lorient

Achraf Hakimi lors du match PSG-Lorient © Copyright : DR
Le PSG avec Hakimi mais sans Kylian Mbappé, en conflit avec sa direction et écarté, ni Neymar, victime d'un syndrome viral durant la semaine et peut-être sur le départ, a été tenu en échec par Lorient (0-0), samedi au Parc des Princes lors de la première sortie de l'entraîneur Luis Enrique en Ligue 1.

En l'absence de Mbappé, privé d'entraînement avec l'équipe première depuis qu'il a annoncé son intention de rester à Paris jusqu'au terme de son contrat en juin 2024 sans toutefois vouloir le prolonger, son équipe est restée globalement inoffensive.

Pour ses grands débuts sur le banc du PSG, le nouvel entraîneur Luis Enrique a pu avoir un petit aperçu de ce qui l'attend au moins jusqu'à la fin du mois et le terme de la période des transferts. En l'absence de Mbappé, le jeu parisien n'est pas le même et l'équipe devient tout d'un coup très ordinaire.

En titularisant d'entrée six joueurs débarqués cet été dans la capitale, Luis Enrique souhaitait justement marquer le coup et imposer ses idées. Ce PSG new look a bien suivi les préceptes du technicien ibérique, adepte de la possession de balle, parfois jusqu'à l'overdose comme sa sélection espagnole l'avait tristement démontré lors du Mondial-2022 en se faisant cueillir par le Maroc en 8e de finale. Il a justement manqué de la vitesse et de la percussion pour inquiéter Lorient, la plupart du temps recroquevillé dans sa moitié de terrain.

Il y a eu ainsi très peu d'occasions à se mettre sous la dent pour les Parisiens. Le nouvel avant-centre portugais Gonzalo Ramos a été assez discret devant le but, ne parvenant que très rarement à se mettre en position de frappe, hormis en début de rencontre (8e) et dans l'ultime quart d'heure (78e).

Le Sud-Coréen Lee Kang-in a aussi eu une belle opportunité après la pause mais il a complètement manqué sa reprise (47e), à l'image de son match où il a été vaillant mais peu efficace. Ce fut ensuite au tour de Fabian Ruiz de voir son tir repoussé à bout portant par le gardien lorientais Yvon Mvogo (77e).

A force de buter sur la défense bretonne, Paris aurait même pu se faire surprendre en retour, Laurent Abergel ayant trouvé le poteau de Gianluigi Donnarumma en fin de première période en récupérant un ballon après une mauvaise passe de Milan Skriniar à destination de Vitinha (41e).

Ce mois d'août risque d'être très long pour le PSG, en attendant le dénouement du feuilleton Mbappé.

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Achraf Hakimi
Marocains du monde Jeux olympiques 2024

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous