Filinfo

Athlétisme

Tokyo 2020: Soufiane El Bakkali interdit de réseaux sociaux

© Copyright : DR
Kiosque360. Soufiane El Bakkali, l’un des rares athlètes prometteurs de la délégation marocaine, se voit obligé de rester loin des réseaux sociaux. Et pour cause, les échos négatifs qui y sont échangés sur les mauvaises prestations de certains sportifs marocains à Tokyo.
A
A

Alors que les critiques pleuvent à propos des prestations désastreuses des athlètes marocains à Tokyo, d’autres n’ont toujours pas entamé leur parcours. Il s’agit par exemple du champion Soufiane El Bakkali. D'ailleurs, pour éviter qu’il soit affecté par ce qui se dit sur les réseaux sociaux concernant la délégation marocaine, ses entraîneurs lui ont interdit d’y aller. C'est en tout cas ce que rapporte le quotidien Assabah dans son édition du 29 juillet. 

L'objectif c’est de lui éviter d’être impacté par les ondes négatives qui pullulent sur les réseaux sociaux et ce qui se dit et s’écrit depuis le Maroc. C'est son entraîneur Karim Tlemçani qui veille personnellement sur ce volet psychologique. 

Soufiane El Bakkali a aussi vu son périmètre de liberté se réduire avec le temps et ses entraîneurs lui interdisent de trop s’approcher des autres athlètes, surtout pour lui éviter d’être touché par le Covid, sachant qu’un grand nombre sont atteints depuis quelques jours. Le plus difficile c’est de gérer les périodes au réfectoire où l’ensemble des délégations se retrouvent pour les repas.

Assabah explique qu’il en est aussi ainsi pour l’ensemble des athlètes qui sont encore en compétition. La direction technique fait en sorte de les garder à l’écart des rassemblements et veille au port rigoureux du masque. 

De son côté, Othman El Fedrdaous, ministre des Sports, et à son retour de Tokyo, ce lundi, a tenu à félicitéer le surfeur Ramzy Boukhyam pour son parcours et aussi le boxeur Belahbib pour sa combativité. 

Le quotidien rapporte par ailleurs que les délégations n’apprécient que très peu la restauration sur place et que les journalistes ont préféré manger ailleurs qu’à l’intérieur du village olympique. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme diamond league
Athlétisme ligue de diamant
Athlétisme ligue de diamant

1 commentaires /

  • Mounir
    Le 30 Jul. 2021 à 02h33
    Il faut s'ouvrir au monde, la nourriture asiatique est délicieuse en plus d'être saine.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous