Filinfo

Foot

Vidéo. Badou Zaki ouvre le feu sur Mustapha Hadji

Invité par Le360 Sport, Badou Zaki n'a pas hésité à critiquer une nouvelle fois sur son ancien adjoint en équipe nationale, Mustapha Hadji. En cause, un post d'Hervé Renard expliquant le rôle de Hadji dans l'arrivée du Français à la tête des Lions de l'Atlas.

Après le licenciement de Nasser Narguet par la FRMF, Hervé Renard a publié un post sur les réseaux sociaux dans lequel il a remercié le désormais ancien directeur technique national pour son soutien. Dans son message, Renard reconnaissait avoir négocié son arrivée au Maroc avec Larguet mais aussi avec Mustapha Hadji, alors adjoint de Badou Zaki. 

Ces révélations n'ont pas plu à l'ancien sélectionneur national. Le coach actuel du DHJ estime avoir été trahi par son staff. “Comme tous les Marocains, j'ai été choqué par le post d'Hervé Renard. Cela ne fait que confirmer les rumeurs sur la façon dont j'ai quitté mon poste. Malgré tout, j'ai atteint tous mes objectifs avec la FRMF”, a déclaré Zaki.

“Je peux accepter ce genre de choses de n'importe qui d'autres, mais pas d'un membre de mon staff, censé être mon bras droit pour réussir et aller vers l'avant, c'est une vipère”, a-t-il ajouté. 

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Zaki tire sur Hadji. Le portier légendaire du Wydad et du Maroc a expliqué à maintes reprises le rôle joué par Mustapha Hadji dans son éviction. 

 

 

 

 

Par Mohamed Beloudi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Les Lions sans Boutaïb face aux Éléphants

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Qui est Rayan, plus jeune supporter des Lions en Égypte?

Foot Maroc-Côte d'Ivoire
Foot Maroc-Côte d'Ivoire

Maroc-Côte d'Ivoire, ou jamais deux sans trois


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les quatre obstacles de Maroc-Côte d’Ivoire

La SNRT s’explique au Parlement sur la CAN

Benzarti négocie un nouveau salaire

Van de Beek ferait l'affaire du Real

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match