Filinfo

Foot

Fouzi Lekjaa milite pour le report de Zamalek-Raja

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). © Copyright : DR
Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football, court au secours du Raja, qui est incapable de jouer sa demi-finale de Ligue des Champions contre le Zamalek, ce samedi.
A
A

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football, a multiplié les appels avec des hauts gradés de la Confédération africaine de football (CAF), afin de soutenir un report de la demi-finale retour de Ligue des Champions Zamalek-Raja, initialement prévue pour ce samedi 24 octobre au Caire (Egypte), nous apprend une source au sein de l'instance panafricaine.

Le match pourrait ainsi être reprogrammé soit le 31 octobre ou le 1er novembre. Durement frappé par le Coronavirus, le Raja compte aujourd’hui 8 cas au sein de son effectif professionnel et se retrouve dans l’incapacité d’être au rendez-vous.

Pour rappel, la mise en quarantaine de l’ensemble des membres du club Casablancais a été ordonnée, hier soir par la déléguée du ministère de la Santé à la préfecture des arrondissements de Casa-Anfa.

Le Raja, qui est aujourd’hui interdit de quitter le territoire national, devra repasser des tests, le 27 octobre, avant de se diriger vers l’Egypte, si le report est acté.

La décision de la Confédération africaine de football, qui a le dernier mot, devrait tomber dans les prochaines heures.

Concernant le cas du HUSA, Fouzi Lekjaa a, selon une source fédérale, proposé aux responsables du Hassania (qui comptait alors 9 cas dont 6 joueurs) un report de leur demi-finale de Coupe de la CAF contre la RSB, à une date ultérieure, qui arriverait avant la finale du dimanche 25 octobre, mais des Gadiris ont préféré jouer leur match en temps et en heure.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous