Filinfo

Foot

Abdeslam Ouaddou: «Le choix de Casablanca pour abriter la finale de la LDC africaine est injuste»

Abdeslam Ouaddou, ancien international marocain. © Copyright : DR
L'ancien international marocain Abdeslam Ouaddou fait encore une fois une de ses sorties tordues, qui dénote un engagement anti-intérêts nationaux.
A
A

Décidément, Ouaddou navigue à contre courant, avec persistance. Au moment où des succès nationaux se profilent à l'horizon, qui plus est dans son domaine, notamment la brillante qualification, ce weekend, des deux équipes marocaines, le Wydad et la RSB, en finale, respectivement, de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF, l'ancien Lion de l'Atlas n'a trouvé mieux que de critiquer une décision qui pourtant a émané d'un processus démocratique. Il trouve déplacée la décision de la CAF de faire jouer à Casablanca la finale de la LDC africaine entre le WAC et Al Ahly d'Égypte.

Ouaddou, qui a tenté une expérience d'entraineur dans le championnat national non aboutie au sein du MCO, il y a deux ans, a sollicité l'intervention de la Fédération Internationale de Football (FIFA) pour mettre fin à «ce qui se passe sur le continent africain et aux décisions de la Confédération africaine de football, en particulier la décision de choisir le stade du complexe sportif Mohammed V pour accueillir la finale de la LDC africaine», prévue le 30 mai courant.

Ouaddou a poursuivi, dans des déclarations à l'émission «Kooragoal», rapportées par le journal égyptien Al-Ahram: «Il y a des scandales et des farces en Afrique, et la CAF est derrière tout ça. Les décisions doivent être prises à l'éart des considérations personnelles et des intérêts».

Par Hassan Manyani
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • Bouchaib SERHANI
    Le 17 May. 2022 à 16h00
    Notre cher Ouaddou aurait mieux fait de se taire. Etait-il au courant que les seuls volontaires à recevoir la finale de LDC africaine sur leur sol étaient le Sénégal et le Maroc avant même que la compétition ne démarre et avant même que l'on ne connaisse les finalistes ? N'est-il pas au courant que l'Egypte ne s'était jamais proposée à recevoir sur son sol cette finale ? Sait-il au moins que le Maroc avait été désigné après un vote où il avait été choisi alors qu'il n'était pas sûr d'arriver en finale ? Une question à M. Ouaddou : Quelles sont vos motivations ? Déclarer que vous êtes outré de la désignation au Maroc parce que vous étiez en Egypte ? Auriez-vous fait une déclaration contraire si vous étiez au Maroc ? Pour ma part je crains de vous prendre pour un caméléon. Soyez adulte, vous en avez besoin. BS
  • CHENKO
    Le 17 May. 2022 à 09h45
    C'est bien Ouaddou de parler de scandale, mais tu as bien gardé le silences sur le scandale de Rades en Tunisie, quand le Widad s'est fait volé sa victoire en finale et directe à la télé ?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous